Retour sur le dossier du week-end ! Marc Blata a déclaré que la Lambo Mansory qu’a achetée Gims à DemDem était fausse. Booba en a rajouté en balançant de nombreux photomontages pour enfoncer Meugui…

Ce jeudi 7 octobre, Gims dévoilait son cadeau d’une valeur de près d’un demi-million d’euros à destination de sa femme, DemDem : une Lamborghini Urus baptisée Venatus et modifiée par Mansory, le préparateur allemand basé en Suisse. Le rappeur a balancé des vidéos dans sa story pour partager avec sa communauté cette belle surprise. Toutefois, le candidat de télé-réalité et youtubeur Marc Oceane Singainy Tevanin alias Marc Blata est vite monté au créneau, affirmant que ce bolide était… un fake, ou au pire un petit modèle pas vraiment digne des moyens de Meugui. Ainsi, il s’est lancé dans une longue démonstration pour justifier ses propos : “Pourquoi vous achetez des faux Mansory ? […] Par exemple, sur l’aile, t’as des ailettes de requin sur le vrai Mansory mais toi, t’en as pas. Après moi je dis ça, je dis rien. Je veux pas dire que t’as pas de sous, je dis juste que c’est pas un vrai”, a-t-il notamment déclaré sur Snapchat. Dans la foulée, Gims, qui n’a pas répondu aux propos de Blata, a posté une capture d’écran dans laquelle le compte Instagram officiel de Mansory le félicite (pour cet achat) en message privé. Une fois encore, Blata a crié au coup de bluff, insinuant que ce screen était un montage : “On veut avoir une vidéo enregistrement-écran parce que bizarrement la capture que t’as mis il y a pas ton petit bonhomme en bas là…” Mais pour l’essentiel, Marc Blata a longuement énuméré toutes les différences entre une voiture préparée par Mansory et celle que Gims a présentée à DemDem.

À LIRE AUSSI: Booba a un nouvel angle d’attaque, les dents de Kaaris ! [Photos]

Booba jubile

Evidemment, Booba était au 7ème ciel suite à l’enquête de Blata sur la voiture de Gims. Ce dernier apportant de l’eau au moulin de Kopp dans sa bataille contre le leader de la Sexion d’Assaut. Pour rappel, Kopp ne cesse de dire que Gims est un “faux riche”, qu’il ne vend pas de disques, ou par exemple qu’il filme des jets privés seulement sur le tarmac des aéroports mais qu’il ne se prend jamais en vidéo lorsque l’avion est en vol (parce qu’en réalité il n’aurait pas les moyens de voyager avec), ou encore que ses entreprises et celles de sa femme ne sont pas rentables, etc. Cette démonstration de Marc Blata est donc  venue renforcer les propos de B2o, qui n’a pas manqué de se moquer de son ennemi en surfant sur ces révélations. Il a également posté la capture d’écran d’un article montrant comment transformer son Toyota RAV4 en Lamborghini Urus, sous-entendant que c’est le procédé par lequel est passé Warano. Il a ensuite reposté la capture d’écran de la conversation entre Mansory et Gims, une imposture selon Blata, rappelant que tout le monde était aujourd’hui équipé pour faire ce genre de montage et ne pas se faire berner : “bouge pas mon petit sorcier t’as cru on avait pas d’ordinateur sale fou”. Booba s’est alors mis à faire toute sorte de montages, reprenant exactement le même screen capture que la story de Gims, en remplaçant le message de félicitations par le suivant : “This car is fake”, qui signifie “cette voiture est fausse”. Le tout plein de référence à des piques lancées ici et là à DemDem ou même Kaaris.

Booba remercie Blata

Après quelques nouveaux photomontages, Booba a salué Marc Blata pour son travail : “On remercie l’inspecteur Blata pour la contre-expertise”, partageant plusieurs vidéos dans lesquelles l’influenceur expliquait la soi-disant supercherie qu’il s’agisse de la voiture ou du screen du message de Mansory. Kopp a ensuite ironisé sur les futurs problèmes de la voiture, imaginant notamment que cette version achetée par Gims n’avait pas de direction assistée, ou partageant une photo du garage dans lequel la voiture aurait été construite. Pour montrer à quel point Photoshop est efficace, il a également partagé un photomontage destiné à créer une fake news de lui devant une fusée, avec en légende : “Moi t’as vu j’suis plus dans les bails de fusées… le turfu t’as capté!!! Merci @nasa”, avant de dévoiler une fausse capture d’écran d’un DM dans lequel le compte officiel de la célèbre agence spatiale le félicitait également.

Une histoire loin d’être finie

D’autres montages photos ont suivi durant tout le week-end accompagnant les déclarations de Marc Balata, avant que Booba ne fasse un petit clin d’œil à RAPRNB, en publiant un photomontage d’un (faux) article dont le titre est : “Booba s’offre une fusée à quarante millions d’euros pour son entrée au stade de France [Photo]”. Vous l’aurez donc compris, Kopp et son équipe se sont donnés du mal pour ridiculiser Gims et tenter de le faire passer pour un menteur. Enfin, Booba a promis à Blata qu’ils travailleraient tous 2 main dans la main dans le but de continuer à démêler le vrai du faux dans cette histoire. “Inspecteur Blata nos bureaux de France et de Miami sont également sur le coup! A très vite”.

Insolent défend Gims

Proche de Gims depuis des années, Insolent a décidé de voler au secours de son ami, en s’attaquant directement à Marc Blata sur Instagram. Au volant de son véhicule, il a pris la parole pour revenir sur ce dossier, estimant que l’ex-candidat de télé-réalité s’attaquait à Wara par pure jalousie : “Pas facile, pas facile d’être jaloux. Quand la jalousie s’empare de toi, que tu prends ton téléphone, que tu te connectes à la wifi, et que tu commences à raconter la vie des autres parce que t’es jaloux.” Inso a d’ailleurs décidé de surnommer Blata “Crak Batard” pour l’occasion, avant de balancer bon nombre de messages d’abonnés qui avaient choisi à descendre l’Instagrammeur à leur tour.

Une jalousie masquée ?

Inso a défendu Meugui avec ferveur. “J peux me permettre de parler, mon gars je le connais. Il veut un Mansory, il rentre dans Mansory il achète 4-5 Mansory normal. Meugui il a pas le temps d’aller vérifier s’il y 3 trucs sur le côté, si les freins il y a écrit Mansory. Hey gros, on parle d’une voiture à 400 000 euros quand même. Là c’est des problèmes de riche là…L’ex-rappeur du groupe L’Institut a ensuite dévoilé une photo de Blata aux côtés de Gims datant d’il y a plusieurs années. “Le fan de Gims qui l’insulte maintenant en scandant Booba, à l’époque tu ne disais pas ça Marc”, peut-on lire en légende. Dans la suite de son procès contre l’ancienne star de télé-réalité, il lui a reproché de se travestir en cherchant par tous les moyens à être sous le feu des projecteurs. Les esprits s’échauffent donc de tous les côtés…