Alors qu’il était en concert ce week-end, Soso Maness est intervenu, en interrompant brièvement son show, afin de mettre fin aux actes d’un homme malveillant dans le public, qui harcelait une femme.

Toujours aussi populaire et convoité par les organisateurs de soirées et de festivals, Soso Maness était ce vendredi 8 octobre de passage dans le sud-ouest de la France, à Narrosse, où se tenait justement le You-F Festival. Un passage critiqué par plusieurs personnalités politiques, dont le maire de Dax, partenaire du festival, ou la préfète des Landes, conséquence de la séquence polémique impliquant le natif de Marseille lors de son passage à la Fête de l’Humanité. Il y avait notamment scandé une phrase anti-police repris en cœur par la foule, s’attirant les foudres de journalistes, représentants de la police ou du ministère de l’Intérieur. Malgré tout, les organisateurs n’ont pas cédé à la pression et aux menaces et ont maintenu la présence de Soso, qui a ainsi pu interprété ce vendredi soir ses plus gros succès.

À LIRE AUSSI: Fête de l’Huma : Soso Maness pris dans une grosse polémique après ses propos anti-police

Soso Maness remet en place un harceleur

Outre sa musique, le rappeur originaire du quartier de Font-Vert s’est aussi fait remarquer par un beau geste. Comme le montre une vidéo capturée lors de son show et diffusée sur les réseaux sociaux, Soso a ainsi interrompu quelques seconde son live afin de défendre une femme présente dans la foule, qui se faisait visiblement harceler depuis plusieurs minutes par un homme. L’occasion pour l’auteur de Petrouchka, visiblement très agacé, de remettre en place l’auteur de ces faits, éveillant au passage les consciences quant à ce genre d’actes, aussi bien en concert que dans la vie de tous les jours. Dans la foulée, il demande à son Dj de relancer la musique et la fête a pu reprendre comme si de rien n’était, dans la joie et la bonne humeur.