Mounir Moons a de nouveau menacé Booba sur Snapchat, avant de s’en prendre à Kaaris et Damso dans la foulée…

En pleine guerre contre Gims, qu’il accuse d’avoir acheté une fausse Lamborghini préparé par Mansory, Booba a également, et quotidiennement, affaire à bon nombre d’autres adversaires. Outre Kaaris, dont il se moque actuellement de la dentition, Kopp est confronté à Mounir Moons, qui a décidé de ne pas le lâcher d’une semelle… notamment depuis qu’il s’est rapproché de Sadek. Il y a quelques jours, l’influenceur a menacé le rappeur dans une vidéo durant laquelle il brandissait une arme à feu : “Booba, on m’a dit que t’arrivais ici à Dubaï. T’es chez moi ici akhi. T’arrives avec tes cigarillos, akhi tu nous fais pas peur, tu veux des armes, on en a akhi. Je crois que t’as pas compris à qui t’as affaire…” Peu de temps après, Booba s’était moqué de Mounir, qui défendait (à sa façon) Naps à propos de l’affaire de viol dans laquelle le Marseillais est actuellement empêtré, le renommant notamment : “Inspecteur Moons le shti de Dubaï”. Il en avait profité pour annoncer son showcase dans la ville des Emirats le 21 octobre…

À LIRE AUSSI: Marc Blata accuse Gims d’avoir acheté une fausse Lambo Mansory, Booba l’enfonce ! [Vidéos]

Mounir Moons l’attend fermement

Alors qu’il n’a forcément pas réussi à tomber sur Booba pour le moment, Mounir ne désespère pas et compte bien en découdre avec lui au plus tôt. “Booba, j’ai entendu dire que tu venais ici le 21. Ecoute akhi, à partir du 18, tous les jours je serai à l’aéroport akhi. Dis-moi quand t’es là quand tu viens, moi et toi on va s’échanger les cravates”, a-t-il déclaré, avant de tacler à leur tour les anciens protégés de Kopp : Damso et Kaaris. “Moi j’suis pas Damso akhi, qui vient et dans ses sons il fait le rappeur, en mode il tire et qu’on voit dans les interviews faire le philosophe, lui-même, il comprend pas ce qu’il dit. Et j’suis pas non plus Kaaris, avec sa barbe triangulaire et ses beaux muscles, qui fait 1 mètre 20. Lui aussi, je vais lui mettre une patate, je vais l’envoyer de l’autre côté de la terre…” Le ton monte, bien que Booba ne semble de son côté pas prendre très au sérieux son interlocuteur…