Fat Joe a déclaré durant une interview que DaBaby était selon lui le 2Pac de la nouvelle génération…

Fat Joe se plaît à comparer les artistes d’époques différentes, quitte à briser les statuts de légende. En mai, l’illustre rappeur déclarait que Dj Khaled était “le Quincy Jones du hip-hop actuel”. Une comparaison avec le musicien de jazz, compositeur, producteur, arrangeur de 88 ans, et aux 28 Grammy awards, qui l’avait poussé en Top Tweet, la majorité des internautes désapprouvant avec vigueur cette analyse. Eh bien sachez que le New-Yorkais a remis ça, puisqu’il a cette fois comparé Tupac Shakur à DaBaby. Le Mc de 51 ans était l’invité de l’émission Rap City ce mardi 12 octobre. Durant le programme, Tigrou, l’animateur, lui a alors demandé : “Qui est la version 2021 de Tupac Shakur ?”, entraînant une réponse hésitante de l’interprète de What’s Luv, qui a déclaré : “Je ne sais pas, vous me demandez des trucs de fou. Je dirais DaBaby.” Le principal intéressé a d’ailleurs relayé l’extrait vidéo en question, le légendant en écrivant qu’il était “d’accord” avec l’affirmation de son aîné. Les internautes ont quant à eux été choqués de ce qu’ils jugent être une “comparaison hasardeuse” de Fat Joe !

À LIRE AUSSI: Les 5 clips de la semaine avec Nas, DaBaby, Lil Wayne, Baby Keem… [#161]

Une passe difficile pour DaBaby

DaBaby a connu une fin d’été très mouvementée. Lors du Rolling Loud de Miami, il avait tenu des propos homophobes et sérophobes, qui lui avaient valu une véritable tempête médiatique. Déprogrammation des festivals, remontrance de plusieurs personnalités parmi lesquelles Dua Lipa, Elton John ou encore Madonna, etc. Les conséquences avaient été terribles pour l’artiste de 29 ans, qui avait présenté ses excuses dans la foulée : “En tant qu’homme qui a dû construire son propre chemin dans des circonstances très difficiles, avoir des gens que je connais s’exprimer publiquement contre moi – sachant que j’avais besoin d’être éduqué et de conseils sur ces sujets -, a été très difficile. […] Je suis reconnaissant envers les nombreuses personnes qui sont venues me voir gentiment, qui m’ont contacté en privé pour m’offrir sagesse, éducation et ressources.” Preuve de sa bonne foi, DaBaby avait même rencontré dans la foulée des associations de lutte contre le VIH afin d’échanger autour de cette infection. Nul doute donc qu’après ce déferlement, une petite comparaison avec Tupac Shakur, qui peut tout de même paraître déplacée, ne lui fera pas de mal…

À LIRE AUSSI: La mise au point de DaBaby, accusé d’avoir tenu des propos homophobes lors du Rolling Loud