Face à l’obstination de Kyrie Irving, qui refuse de se faire vacciner contre la Covid-19 et ne pourrait pas jouer les matchs à domicile en raison de la législation en vigueur à New York, les Brooklyn Nets ont décidé d’écarter temporairement son meneur de jeu star.

Jusqu’où ira Kyrie Irving ? C’est la question que se pose depuis plusieurs semaines les fans des Brooklyn Nets et du basket américain en général, alors que l’ex-meneur des Cavs et des Celtics refuse toujours de se faire vacciner contre la Covid-19. Une obstination liée à des convictions personnelles mais qui ont un impact sur la carrière professionnelle du natif de Melbourne, en Australie. S’il avait la possibilité de s’entraîner au centre d’entraînements des Nets et les matchs à l’extérieur, Kyrie ne pouvait en l’état pas jouer à New York, ce qui inclut donc les matchs à domicile, au Barclays Center, mais aussi au Madison Square Garden des Knicks. Et tandis que la situation trainait en longueur, le coach de la franchise, Steve Nash, avait affirmé ce lundi soir qu’une décision allait être rapidement prise…

Kyrie Irving
Kyrie Irving et son coach Steve Nash
À LIRE AUSSI: LeBron James explique qu’il ne veut pas inciter les gens à se faire vacciner…

Kyrie écarté par les Nets

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps avant que cette fameuse décision soit rendue publique. Sean Marks, le General Manager de la franchise new-yorkaise, a en effet annoncé à travers un communiqué que son meneur de jeu, qui forme avec Kevin Durant et James Harden un fantastique trio, était temporairement écarté : Kyrie a fait un choix personnel, et on respecte sa liberté individuelle. Cependant son choix restreint sa capacité à être à plein temps avec l’équipe, et nous n’autorisons aucun membre de l’équipe à participer de manière partielle”. Son retour sera donc conditionné à sa vaccination, une obligation à laquelle l’ancien partenaire de LeBron James ne semble clairement pas prêt à se plier. Connaissant l’engagement de Kyrie Irving, certains observateurs imaginent déjà qu’il pourrait prendre, à seulement 29 ans, sa retraite du basket. Une option qui paraît tout de même assez folle, même si elle n’est malheureusement pas à écarter aujourd’hui.