Après la diffusion de la saison 2 de Validé, et la prestation d’Housni saluée par les spectateurs, le ton est monté entre Rohff et Booba qui ont ressorti toutes leurs casseroles sur Twitter dans la nuit du 13 au 14 octobre…

La saison 2 de Validé est diffusée depuis ce lundi 11 octobre sur Canal+ et en sur la plateforme VOD de la chaîne crytée. Si les retours sont partagés, en partie à cause du départ de Hatik et de son personnage Apash, la prestation de Rohff a toutefois fait l’unanimité auprès du public. Toutefois, certains musulmans pratiquants n’ont pas apprécié une scène en particulier, avec Bosh, dans laquelle Islam et grand banditisme sont étroitement mêlés. En réaction, le compte @islammag.fr avait même déclaré : “ce phénomène existe qu’à cause de certains qui falsifient le message divin”, en légende d’un post Instagram sur lequel on apercevait la scène en question – visionnable ci-dessous – de Rohff dans Validé. Le PDRG a donc tenu à répondre en commentaire du poste, se dédouanant tout d’abord d’inciter autrui à quelque action malsaine : “Hormis ma propre personne je ne représente en aucun cas le grand banditisme, ni aucune drogue, aucun gang dans ce passage, n’extrapolez pas, n’inventez rien.” Il a ensuite expliqué que cette fameuse séquence est tirée d’une histoire vraie : “La scène illustre une situation que j’ai déjà vécue et sans représenter le grand banditisme, la drogue ou quoi que ce soit de ce genre hormis ma propre survie ce jour-là…

Rohff

À LIRE AUSSI: La 2ème saison de Validé réalise un très gros démarrage en streaming

Booba réagit et tacle Rohff

En story, Rohff a souligné quelques heures plus tard que l’imam qui avait posté cet extrait avait décidé de finalement le retirer. “Vidéo de l’imam supprimée par lui-même. Je salue son geste, la sagesse !”, a-t-il déclaré. Puis, il a commenté une dernière cette polémique et les jaloux, dont ceux qui lui reprochaient d’avoir récité une prière, la chahed : “Je chahed où je veux quand je veux. C’est entre moi et Dieu”. De son côté, évidemment, Booba n’a pas loupé l’occasion de titiller son adversaire historique. Il s’en est pris à Rohff à son tour, partageant la vidéo de l’imam condamnant cette fameuse scène. “Qu’est-ce qui s’imprime dans la rétine mentale de tous les concitoyens ? C’est que les musulmans des quartiers, eh bien ce sont des racailles”, explique l’homme en question. Des propos relayés par Kopp sur Twitter, et pour lesquels Housni avait répondu dans la foulée. “J’représente aucun gang, aucune drogue dans ce passage hormis le vécu ! […] Toi Elie t’insultes Issa, Meriem mais pas Mohamed t’as peur de perdre le fonds de commerce”.

Rohff imam

À LIRE AUSSI: Mounir Moons menace encore Booba, puis insulte Kaaris et Damso [Vidéo]

Un échange musclé

Booba a alors répliqué en ressortant les vieilles casseroles de Rohff. Il enchaînait : “Tu rêves d’être un voyou mais t’es qu’une baltringue qui frappe les femmes (enceintes) les vendeurs de magasin, les handicapés et t’as braqué ton p’tit frère….. c’est quand ton Bercy?”. Véritablement palpable, la tension a continué de monter d’un cran, et les brimades ont fusé lorsque Rohff a répondu : “Ecoutez l’enfant de cœur de Meudon la forêt, complexé, racaille refoulée, blasphémateur, mytho-calomnieur, pineur de mineur et trans, qui a braqué un taximan malien, peureux sans figure, tu sais pas chahad c’est pas d’ma faute. Bad boy de BFM t’es pas de la rue force pas”. Moqueur, B2O a alors repris les propos de son ennemi avec sarcasme, s’expliquant, notamment sur la notion de Chahed : “’Tu sais pas chahad‘ gnagnagna je sais maintenant grâce à toi. T’es fini depuis tellement longtemps à rabâcher les mêmes vieux dossiers… Par contre toi y a les vidéos y a les rapports de Police y a tout!!! T’as honte de rien puto.

Enfin, B2O a terminé cet échange musclé en partageant un extrait d’un live Instagram de Rohff et Gims datant de novembre 2020, dans lequel les 2 artistes parlaient de sorcellerie. Il a, une fois encore, ironisé leurs propos en déclarant : “Réunion au sommet avec le marabout de Marrakech qui prie pour la destruction des gens et le célèbre Lee Mam le premier prophète Chinois”. De son côté, si Rohff a toutefois supprimé tous ses tweets quelques heures après leur publication, le fondateur du 92i a continué à tacler son ennemi en story Instagram… Et alors qu’un internaute a souligné qu’après la réconciliation inopinée entre Didier Deschamps et Karim Benzema, une paix entre ROH2F et Booba serait la bienvenue, le Duc a répondu en cherchant à blesser, une fois de plus, son adversaire dans son égo et sur le terrain de la musique  : “quand il fera un Zenith ou qu’il aura une certification SNEP on en reparle”…

Clash Booba Rohff