Tandis qu’il a déjà officialisé ces derniers jours le rachat de Newcastle en Premier League, le fonds souverain saoudien dirigé par le Prince héritier Mohamed Bin Salman souhaiterait également s’offrir l’Inter Milan.

Outil géopolitique majeur aujourd’hui – notamment dans le Moyen-Orient -, le sport, et le football en particulier, a vu tour à tour le Qatar ou les Emirats arabes unis investir d’énormes sommes pour s’offrir un club de football, un Grand Prix de Formule 1 ou pour organiser de grandes compétitions internationales. L’Arabie Saoudite était de son côté restée relativement discrète dans ce domaine, mais les choses ont très clairement changées ces derniers mois. Le 5 décembre prochain, le pays accueillera ainsi pour la 1ère fois de son histoire un Grand Prix du Championnat du Monde de F1. En parallèle, le fonds souverain saoudien dirigé par le Prince héritier Mohamed Bin Salman a conclu ces derniers jours le rachat du club de Newcastle, qui évolue en Premier League, contre un montant de 360 millions d’euros. Une opération qui n’a pas vraiment surpris puisque le même fonds avait déjà tenté de racheter Newcastle il y a quelques mois, un rachat qui avait finalement été bloqué par les instances du football anglais.

L’Inter également dans le viseur de l’Arabie Saoudite ?

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les ambitions saoudiennes sont sans surprise très grandes, notamment sur le plan du mercato. Les noms de Coutinho, Kalidou Koulibaly, Mauro Icardi, Edinson Cavani ou encore Wesley Fofana sont ainsi évoqués dans le nord de l’Angleterre, tandis qu’Antonio Conte figurerait tout en haut de la short-list pour le poste d’entraîneur. Mais visiblement, Newcastle pourrait ne pas être le seul achat de Mohamed Bin Salman, visiblement décidé à montrer sa puissance à ses rivaux régionaux. La presse italienne rapport en effet un intérêt de l’Arabie Saoudite pour le champion d’Italie en titre, l’Inter Milan, dont les propriétaires chinois connaissent de sérieux problèmes financiers depuis plusieurs mois. Une rencontre entre les 2 parties aurait même eu lieu à Milan à la mi-septembre, en marche de la rencontre de Ligue des champions opposant l’Inter au Real Madrid. La somme d’1 milliard d’euro est même déjà évoquée, de quoi faire rêver des supporters intéristes qui ont vu 2 de leurs meilleurs joueurs, Achraf Hakimi et Romelu Lukaku, quitter le club durant l’été pour venir combler les pertes financières des propriétaires…

À LIRE AUSSI: Romelu Lukaku en passe de devenir le joueur le plus cher de l’histoire