A l’occasion d’un entretien avec Mouv’, Franck Gastambide a reconnu que Riyad Mahrez et Aya Nakamura auraient dû apparaître dans la 2ème saison de Validé.

Quelques jours après la diffusion sur Canal+ des premiers épisodes de la 2ème saison de Validé, qui est d’ailleurs déjà disponible en intégralité sur MyCanal, Franck Gastambide poursuit sa tournée promotionnelle dans les médias généralistes ou spécialisés dans le rap. Ce jeudi, c’est à l’occasion d’une interview à Mouv’ que le réalisateur de la série à succès s’est exprimé, dévoilant quelques informations jusqu’ici inconnues quant au casting. L’occasion pour lui de révéler que 2 personnalités devaient initialement apparaître dans cette 2ème saison, sans que les choses ne puissent finalement se concrétiser, en commençant par Riyad Mahrez : Pendant le confinement, on a des potes en commun, il m’appelle, il a aimé la série. Moi, pas teubé : ‘Tu as aimé la série ? Bah viens on fait un truc’ […] Riyad Mahrez devait être dedans (dans la saison 2), sauf qu’il joue à City et qu’on ne peut pas aller tourner là-bas. Jusqu’au dernier moment, on a espéré, et on n’a pas pu le faire.

À LIRE AUSSI: Validé : la BO de la saison 2, avec Rohff, Gazo et Naps, est disponible [Sons]

Aya Nakamura, un problème d’agenda

Dans la foulée, l’acteur et réalisateur de 42 ans né à Melun a également expliqué qu’Aya Nakamura devait elle aussi apparaître dans cette 2ème saison, ce qui n’a finalement pas pu se faire pour une question d’agenda : “Aya Nakamura devait faire une apparition. On s’était entendu, on en a parlé et tout était OK et problème de planning. Parce que finalement, c’est très restreint le créneau de tournage. C’est pas un clip là, c’est 80 personnes, des décors loués des semaines à l’avance et parfois ça ne rentre pas. La volonté est là, mais parfois ça ne rentre pas”. Si la présence du footballeur et de la chanteuse aurait forcément été bénéfique à Validé, Franck Gastambide peut tout de même se targuer d’avoir réuni une nouvelle fois un casting impressionnant autour de lui, de Saïd Taghmaoui à Rohff en passant par Ciryl Gane, Soolking, Cut Killer, Amel Bent, Mac Tyer, YL ou Fifou. Et visiblement, la recette marche encore et toujours comme le montre les 1ers chiffres réalisés par Canal+.