10 mois de prison avec sursis et une amende de 75 000 euros ont été requis contre Karim Benzema, à l’occasion du 2ème jour du procès de la sex-tape de Mathieu Valbuena.

Débuté ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Versailles, le nouveau procès de la désormais très célèbre sex-tape de Mathieu Valbuena a notamment vu ce dernier témoigner devant la cour. L’occasion pour lui d’exprimer des regrets face à la tournure prise par ce scandale et l’impact très important que celui-ci a eu sur sa carrière mais aussi sur celle de Benzema. Il a également pu évoquer son entretien avec ce dernier lors d’un rassemblement des Bleus, alors que KBNueve disait vouloir lui présenter un homme de confiance pour l’aider, ce que Valbuena a vécu comme une façon de participer à son chantage. De leurs cotés, les 4 prévenus présents au procès – Benzema est lui absent – ont tous témoigné, niant tantôt les faits quand d’autres ont tenté de  minimiser leur rôle.

À LIRE AUSSI: Mathieu Valbuena prend la parole au “procès de la sex-tape”

Les réquisitions du parquet

Ce jeudi après-midi, le parquet a fait part de ses réquisitions. Il réclame ainsi une peine de 10 mois de prison avec sursis ainsi qu’une amende de 75 000€ à l’encontre de l’attaquant du Real Madrid. 3 des autres prévenus, Axel Angot, Karim Zenati et Mustapha Zouaoui, risquent eux des peines fermes, respectivement 18 mois, 2 et 4 ans, le tout assortis d’amende. Enfin, le dernier suspect, Younes Houass, encourt lui 18 mois avec sursis. Les peines définitives dont écoperont les différents suspects seront connus demain, probablement en fin d’après-midi.