R. Kelly a été placé sous surveillance afin qu’il ne mette pas fin à ses jours, alors qu’il est actuellement dans l’attente de l’énoncé de sa peine…

Dans de sales draps, R. Kelly semble encore loin d’être sorti d’affaires, et son état psychologique inquiète. Le 27 septembre, l’icône du R&B déchue – dont les chaînes YouTube ont été supprimées – avait été reconnue coupable de 8 chefs d’accusation liés à la prostitution, racket ainsi que d’exploitation sexuelle présumée de mineurs. Des faits pour lesquels il sera définitivement jugé le 4 mai 2022, date à laquelle il connaîtra sa peine, qui sera au minimum de 10 ans, et qui pourra atteindre la perpétuité. “Le verdict de culpabilité d’aujourd’hui marque à jamais R. Kelly comme un prédateur ayant utilisé sa renommée et sa fortune pour s’en prendre aux jeunes, aux vulnérables et aux sans voix pour sa propre satisfaction sexuelle”, expliquait d’ailleurs la procureure, Jacquelyn M. Kasulis suite à son procès. “Un prédateur qui a utilisé son entourage pour piéger des adolescentes mineures, des jeunes femmes et des hommes, pendant des décennies, dans un réseau sordide d’abus sexuels, d’exploitation et de dégradation.

r. kelly proces

À LIRE AUSSI: R. Kelly : ses ventes d’albums s’envolent après le verdict de la justice

La justice anticipe un éventuel suicide

Sur le qui-vive, alors qu’il est abattu par la sentence qui l’attend et que d’autres procès sont en cours, la justice tient à garder Robert Kelly en vie, afin qu’il puisse purger sa peine dans les règles de l’art. C’est la raison pour laquelle le chanteur de 54 ans, considéré comme fragile, “a été placé sous surveillance pour éviter un suicide”, a confié Steve Greenberg, l’avocat de l’artiste, au juge Harry Leinenweber. Si lne mesure de surveillance a toutefois été levée depuis, l’information qui vient d’être révélée rappelle à quel point la situation est grave. Il faut dire qu’une autre affaire similaire avait fait grand bruit outre-Atlantique en 2019, année durant laquelle Jeffrey Epstein a été retrouvé pendu dans sa cellule, alors qu’il était dans l’attente du résultat d’un procès pour trafic de mineurs et qu’il risquait la perpétuité. De son côté, R. Kelly, qui attend sa sentence, qui tombera en 2022, doit encore faire face à la justice de l’Illinois et du Minnesota dans des affaires similaires…