Sofiane Hambli, célèbre trafiquant de drogue mais aussi indic’ de la police dans une rocambolesque affaire remontant à 2015, a été arrêté dans un hôpital au Maroc après avoir été tabassé. Il était en cavale depuis le mois de mars.

C’est l’un des barons du trafic de drogue français qui a été arrêté ce week-end. En cavale depuis plusieurs mois, Sofiane Hambli, 46 ans, a été appréhendé dans une clinique de Tanger, au Maroc, où il avait été admis après avoir été agressé dans les rues de la ville. Selon plusieurs sources, il aurait en fait reçu plusieurs coups de machette ou de sabre avant d’être transféré dans un état critique, avec des plaies au visage et dans le dos. Ces jours ne seraient toutefois plus en danger à l’heure actuelle. Sur lui, les policiers ont notamment retrouvé des faux papiers lui donnant une fausse nationalité allemande. Ce samedi, quelques heures après l’arrestation de Hambli, la DGSN, Direction Générale de la Sûreté Nationale du Maroc, a d’ailleurs célébré la nouvelle en publiant un tweet annonçant l’arrestation “d’un ressortissant français d’origine algérienne” étant impliqué dans un “trafic international de drogue”.

Impliqué dans une vaste affaire en 2015

Habitué des cavales, Sofiane Hambli était cette fois suspecté d’avoir toucher 2,5 millions d’euros afin d’organiser la logistique de l’importation de 4 tonnes de cannabis sur le sol français, des faits qu’il nie. Interpellé par la PJ de Bordeaux puis libéré sous contrôle judiciaire 4 mois après, La Chimère avait pris la fuite dans la foulée et faisait depuis l’objet d’un mandat d’arrêt international. Il est également connu pour avoir été l’un des acteurs principaux d’une vaste affaire survenue en 2015 qui avait conduit au licenciement de François Thierry, ancien patron de l’OCRTIS, à la tête de la lutte anti-drogue en France. Ce dernier avait autorisé et supervisé avec ses équipes – et la complicité d’Hambli – l’import de 7 tonnes de cannabis dans l’hexagone. Cependant, des agents de la douane avaient intercepté les 3 camionnettes contenant la drogue sur le boulevard Exelmans, et l’enquête avait permis de comprendre comment elles étaient arrivés là, créant évidemment un gros scandale. Autant dire que Hambli sera surveillé de très près durant son transfert en France…

À LIRE AUSSI: Le trafiquant Sofiane Hambli retourne en prison