L’ancien boss du trafic de drogue sur New York, depuis son fief de Harlem, Alpo Martinez a été exécuté dans son véhicule ce dimanche tôt le matin alors qu’il sortait de soirée…

Alberto Geddis Martinez n’est plus. Il a été tué, à 54 ans, dans une fusillade intervenue dans les rues de son quartier de Harlem ce dimanche 31 octobre à 3h20 du matin, jour d’Halloween. Son parcours, et celui de ses collègues trafiquants de drogue (Rich Porter et Azie Faison) basés à Harlem dans les années 80, avait inspiré l’histoire du film Paid In Full en 2002, mais aussi les lyrics de nombreux rappeurs américains, de Nas (Memory Lane (Sittin’ In Da Park) à Jay-Z (La Familia) en passant par 50 Cent, The Game, Drake… Alberto Geddis Martinez alias Alpo Martinez régnait sur un énorme réseau de deal de New York à Washington DC quand il a été arrêté et condamné à 35 ans prison pour trafic de drogue mais aussi pour meurtre. Personnage ultra violent, sans foi ni loi, il aurait été responsable de plus d’une dizaine d’assassinats dont celui de son partenaire Rich Porter. Toutefois, pour avoir collaboré avec la justice et dénoncé ses partenaires de crime, il avait vu sa peine écourtée et avait été libéré en 2015. Depuis, il avait repris sa vie normalement dans son quartier de Harlem où il avait sévi des années durant et où résidaient autant sa famille que ses ennemis, alors qu’il avait été placé sous le régime d’un programme de protection de témoins…

alpo martinez
Alpo Martinez
alpo martinez suv
Le SUV d’Alpo Martinez après la fusillade
À LIRE AUSSI: Alpo Martinez, le célèbre dealer et indic’ new-yorkais, tué en pleine rue [Photos]

Il sortait d’une soirée d’Halloween

Peut-être un peu trop sûr de lui, Alpo Martinez avait donc repris le cours de sa vie et s’était même rendu à une soirée d’Halloween, à Harlem, la nuit où il s’est fait exécuté. Des photos en costume et surtout avec le masque de hockey du célèbre meurtrier du film Vendredi 13, Jason Voorhees, prises quelques instants avant sa mort, ont ainsi été postées sur les réseaux. Selon les témoins, cet homme controversé pensait pouvoir cacher sa véritable identité sous son déguisement. Bien mal lui en a pris. Au sortir de la soirée, ses assassins l’attendaient pour le cribler de balles une fois installé dans sa voiture. Selon la police, quelqu’un aurait reconnu et signalé la fameuse légende de la rue, vénérée par certain mais tellement haïe par d’autres. Touché à la poitrine à plusieurs reprises, Alpo aurait réussi à conduire sur plusieurs centaines de mètres avant de lâcher prise, et que son SUV ne s’encastre dans un véhicule garé. Il décèdera à son arrivée à l’hôpital de Harlem…

À LIRE AUSSI: Rihanna se déguise en Gunna pour Halloween ! Découvre aussi les costumes de… [Photos]