Henry Ruggs III, prometteur receveur des Las Vegas Raiders, a été arrêté après avoir provoqué, sous l’emprise de l’alcool, un grave accident de voiture. Blessé légèrement, le joueur a causé la mort d’une jeune femme de 23 ans, bloquée dans le véhicule en flamme qu’il a heurté.

Âgé de 22 ans seulement, Henry Ruggs III était jusqu’à présent considéré comme l’un des receveurs les plus prometteurs du football américain. L’ancien joueur de l’Université d’Alabama risque néanmoins de passer de longues années à venir en prison après avoir provoqué, dans la nuit de lundi à mardi, aux alentours de 4 heures du matin, un gros accident à Las Vegas, lui qui est joueur de l’équipe locale, les Raiders. Drafté en 12ème position en 2020, Ruggs, en état d’ébriété et qui roulait à grande vitesse à bord d’une Corvette, a fini sa route en heurtant l’arrière d’un Toyota Rav4. Si on ne sait pas combien de personnes se trouvaient dans la voiture qu’il a percuté, on sait simplement que ce véhicule a pris feu et qu’une jeune femme, âgée de 23 ans, est malheureusement restée enfermée.

Il risque 20 ans de prison

Si sa compagne, présente à ses côtés, aurait été victime de blessures sérieuses, Henry Ruggs, blessé légèrement, a lui été placé en détention provisoire à sa sortie de l’hôpital, tandis qu’une 1ère audience est prévue ce mercredi. Quelques heures avant les faits, le joueur s’était filmé en compagnie d’amis à lui lors d’une balade dans Las Vegas, passant notamment par un golf de la ville du Nevada. Une vidéo prise quelques minutes après l’incident montrant l’intensité des flammes a également été diffusée par TMZ, qui a révélé l’information hier. Finalement, les Las Vegas Raiders, qui avait déjà dû se séparer il y a quelques mois de leur coach Jon Gruden, dont des enregistrements où on l’entendait utiliser des termes racistes ou mysogines lors d’une discussion datant d’il y a quelques années, ont annoncé avoir mis un terme au contrat de Ruggs. Un choix doublement logique puisque, au-delà du drame, les Raiders savent que leur attaquant risque jusqu’à 20 ans de prison au moins.