Arrêté fin octobre, quelques heures avant son passage au festival Rolling Loud New York, dans une vaste affaire de trafic de drogues, Fetty Wap a été provisoirement libéré ce vendredi contre une caution de 500 000 dollars.

Le 28 octobre, peu de temps avant son passage sur la scène du festival Rolling Loud New York, Fetty Wap était arrêté comme 5 autres personnes par le FBI. Les 6 hommes, dont l’artiste de 30 ans, sont en effet soupçonnés d’avoir participés à un vaste trafic de drogues, transportant, distribuant et vendant plus de 100 kilos de drogues, dont de la cocaïne, de l’héroïne et du fentanyl. Des faits qui se dérouleraient depuis juin 2019, aussi bien dans l’Etat du New Jersey que dans le secteur de Long Island, à New York. Lors des perquisitions qui ont suivi ces arrestations, les enquêteurs ont découvert près de 1,5 million de dollars en liquide, 16 kilos de cocaïne, 2 kilos d’héroïne ou encore des armes. Tous les suspects ont immédiatement été placés en détention provisoire, en attendant d’être présentés à un juge.

fetty wap street

À LIRE AUSSI: Fetty Wap arrêté par le FBI dans une affaire de drogue

Fetty Wap retrouve (pour l’instant) la liberté

Ce vendredi 5 novembre, la juge du tribunal fédéral de Brooklyn Joanna Seybert a annoncé dans un communiqué que Willie Junior Maxwell II – le vrai nom du rappeur – avait été libéré sous contrôle judiciaire. Pour cela, celui qui s’était révélé en 2014 avec le morceau Trap Queen a accepté de verser une caution de 500 000 dollars, a été étant placé sous bracelet électronique et se retrouve privé de passeport. Enfin, il pourra également faire l’objet de tests anti-drogues inopinés, et ce jusqu’à ce que son procès ait lieu, probablement dans quelques mois. Pour rappel, Fetty Wap, considéré par les enquêteurs comme un distributeur dans ce trafic, encourt une peine allant jusqu’à la prison à vie, mais le principal intéressé plaide pour l’heure non-coupable…