Lil Nas X est revenu sur la polémique liée aux propos homophobes de DaBaby, avant de s’exprimer sur ce qu’il pensait quant au futur du hip-hop américain.

Lil Nas X a fait en ce mois de novembre la couverture de GQ. A cette occasion, l’auteur de Old Town Road en a profité pour se livrer largement dans un entretien qu’il a accordé au célèbre magazine, revenant notamment sur la polémique qui a touché DaBaby durant l’été 2021, après ses propos homophobes sur la scène du Rolling Loud de Miami : “Je ne vais pas mentir, je me sens mal pour DaBaby. J’espère qu’il en sortira grandi. J’espère qu’il sera capable d’apprendre de cette erreur”, a-t-il confié, avant de s’attarder sur les changements majeurs que connaît actuellement le milieu du hip-hop : “Tout le paysage est hyper-masculin. C’est tellement génial et incroyable que toutes ces rappeuses arrivent à percer. Et, d’une certaine manière, les rappeuses sont les plus grands rappeurs en ce moment”.

À LIRE AUSSI: DaBaby appelle la police pour faire virer DaniLeigh et leur bébé de chez lui [Vidéos]

Pour Lil Nas X, le changement est en marche

Très optimiste quant à la croissance du niveau de tolérance au sein du milieu du hip-hop américain dans les années à venir, Lil Nas X estime que les rappeurs ouvertement homosexuels pourraient devenir monnaie courante dans un futur proche. : “J’ai vraiment l’impression que cette nouvelle génération de rappeurs qui arrive, et ceux qui sont là, vont devoir remodeler leurs pensées. Parce que le changement est en train de se produire. Il va y avoir tellement de rappeurs gays. Il y aura plus de transgenres dans l’industrie et ainsi de suite”. D’ailleurs, Montero Lamar Hill – de son vrai nom – en est persuadé, “dans 10 ans, tout ce que je fais n’aura même plus l’air d’être choquant”. Lil Nas X est également revenu sur le fait de ne pas avoir réussi à atteindre le 1ère place du Billboard avec Montero, qui fut battu par Certified Lover Boy de Drake : “Personne ne pensait que je serais là un jour. Tout le monde se disait : ‘One-hit-wonder ceci, one-hit-wonder cela’. Et maintenant, on me met en concurrence avec Drake, c’est incroyable ! En plus, Drake est mon idole”. Vous l’aurez donc compris, le rappeur de 22 ans était pleinement satisfait d’avoir atteint la seconde marche du podium, juste derrière l’un de ses modèles.