A l’occasion d’un entretien avec Daniel Cormier, Francis Ngannou est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à snober Ciryl Gane et son équipe au Madison Square Garden avant l’UFC 268.

Le 22 janvier prochain, Francis Ngannou défendra pour la 1ère fois sa ceinture de champion du monde des poids lourds de l’UFC. Le combattant né à Batié, au Cameroun, affrontera lors de l’UFC 270 un homme qu’il connaît bien, le Français Ciryl Gane, avec lequel il s’est brièvement entraîné il y a de cela quelques années à la MMA Factory de Paris. Et si les 2 combattants se respectent sans être de grands amis, une scène avait particulièrement fait réagir les amateurs de sports de combats. Lors de l’UFC 268 qui se tenait au début du mois au Madison Square Garden de New York, Ngannou a volontairement ignoré Ciryl Gane, son équipe mais aussi Nassourdine Imavov, qui s’apprêtait à monter dans l’octogone et que Gane était venu soutenir. Un geste polémique sur lequel The Predator est revenu ces derniers jours.

À LIRE AUSSI: Quand Francis Ngannou ignore Ciryl Gane et son ancien entraîneur… [Vidéo]

“Je n’ai aucun problème avec Ciryl”

A l’occasion d’un entretien avec Daniel Cormier, ancien champion du monde de l’UFC devenu commentateur, Ngannou est revenu sur ce moment qui a largement fait parler, aussi bien en France que de l’autre côté de l’Atlantique. L’occasion pour le Camerounais de mettre les choses au clair, et notamment au sujet de sa relation avec Ciryl Gane, qu’il dit respecter. Le problème vient plutôt de Fernand Lopez, l’entraîneur de ce dernier et ancien coach de Ngannou : “Me rapprocher de lui (de Lopez), ça aurait été lui donner une opportunité de me dire quelque chose en public […] Nous ne sommes pas amis, il m’attaque tout le temps, je ne voulais pas lui offrir cela”. Il poursuit : “Il (en parlant de Gane, Ndlr) a semblé confus ? J’aurais été confus moi aussi. Mais s’il n’y avait eu que lui, je lui aurais dit bonjour. S’il était seul, je lui dirais ‘Salut, quoi de neuf ?’ […] Je n’ai même pas vu Nassourdine  à côté. Je n’ai aucun problème avec Nassourdine, je n’ai aucun problème avec Ciryl. Mais je connais le gars qui était à côté d’eux et cela aurait été gênant. Si je leur avais dit bonjour sans dire bonjour à Fernand, cela aurait pu leur poser un problème à eux aussi. C’était le genre de situation embarrassante où tu te dis : ‘Ok, comment je peux faire pour me sortir de là ?’”. Une façon pour Ngannou de s’expliquer et d’atténuer les tensions, 1 mois et demi avant un combat qui promet d’être mémorable…