OrelSan, qui a écoulé près de 140 000 exemplaires de son nouvel album Civilisation en 1ère semaine, établit un nouveau record dans l’histoire du rap français.

Ce que l’on avait imaginé après 3 jours est bel et bien devenu réalité. OrelSan vient tout simplement de battre le record de ventes en 1ère semaine dans l’histoire du rap français avec son nouvel album, Civilisation. Le rappeur Normand a en effet écoulé 138 929 exemplaires de son projet (dont 96 615 physique, 38 894 et 3 420 téléchargement) en seulement 7 jours. Il bat ainsi la performance de PNL, qui avait vendu 113 214 exemplaires de Deux Frères en 1ère semaine, ou encore celle d’IAM et L’Ecole du Micro d’Argent (1997), qui avait vendu 100 000 opus dès sa 1ère journée mais dont la comptabilisation était bien différente de notre époque. Il s’agit également du meilleur démarrage pour un album depuis le début de l’ère du streaming en France, preuve que l’impact d’OrelSan va bien au-delà du rap français et transcende les styles ainsi que les générations.

À LIRE AUSSI: OrelSan : les 1ers chiffres historiques de Civilisation [Mid-Week]

Une grande page de l’histoire du rap français

Ce résultat marque forcément un moment historique pour le rap français, et par conséquent pour la musique en France. Il témoigne aussi de l’amour du public pour un artiste qui aurait pu sombrer en raison de divers polémiques mais dont le talent a finalement primé. Il semble également évident que le documentaire Dis jamais ça à personne, co-réalisé par son frère Clément Cotentin et diffusé sur Amazon Prime, aura joué un rôle dans cette réussite, tout comme la belle promotion autour des pré-commandes. Un ensemble de facteur, ajouté à l’énorme attente lié à son retour, et Orel’ inscrit son nom parmi les plus grands artistes d’un rap hexagonal au sein duquel il brille depuis plus de 10 ans maintenant.

À LIRE AUSSI: Quand les supporters de Caen reprennent Orelsan pour se moquer de leur équipe [Vidéo]