Alors que leur équipe était menée sur sa pelouse 3 buts à 0 par Charleroi, des supporters du Standard de Liège ont envahi la pelouse.

Si en France, de nombreux incidents impliquants des supporters de football ont été recensés cette saison, notre pays n’est évidemment pas le seul à connaître ce genre de problèmes. Ce week-end, c’est en Belgique que les choses ont dégénéré, précisément lors de la rencontre opposant le Standard de Liège à Charleroi, qui comptait pour la 18ème journée de Jupiler Pro League. Un derby wallon qui a tourné à l’humiliation pour le Standard, mené 3-0 jusqu’à la 88ème minute, ce qui a provoqué la colère des supporters, qui ont d’abord allumé de nombreux fumigènes en tribune, dont beaucoup ont fini sur la pelouse. Pire, quelques instants après, une centaine d’Ultras du Standard, vêtus notamment de cagoules noires ou rouges et blanches (les couleurs du club), sont rentrés sur la pelouse en forçant les grilles de protection du stade, sans que les stadiers présents ne puissent faire quoi que ce soit.

Une confrontation tendue

Plus qu’une manifestation de leur colère, le club connaissant une importante crise sportive et financière, les supporters du Standard se sont notamment dirigés vers le parcage des supporters de Charleroi, chantant ouvertement “Tuez-les”. Fort heureusement, l’intervention de plusieurs dizaines de policiers a permis d’éviter toute confrontation violente. A l’extérieur du stade aussi, des incidents ont éclaté, notamment avec plusieurs supporters du Standard qui se sont rendus devant la tribune officielle afin d’aller à la rencontre des dirigeants du club. Finalement, ils ont lancé de nombreux objets en tout genre sur les stewards et les policiers assurant la sécurité du lieu, et ces derniers ont répliqué en utilisant des gaz lacrymogènes. En réponse, le club du Standard de Liège a annoncé plusieurs mesures, notamment la fermeture de plusieurs parties de ses tribunes ou l’arrêt de la vente des billets pour les rencontres à domicile.

À LIRE AUSSI: Ligue 1 : le choc OL-OM interrompu, Payet violemment touché par une bouteille [Vidéo]