Instagram aurait franchi la barre des 2 milliards d’utilisateurs il y a quelques semaines. Toutefois, la nouvelle n’a pas été célébrée et pourrait ne jamais l’être.

C’est un immense cap qui n’a pourtant pas été célébré et ne le sera sans doute jamais. Comme le rapporte une source interne à CNBC, Instagram aurait dépassé en octobre la barre des 2 millions d’utilisateurs, une grande nouvelle pour ce qui est le 4ème réseau social le plus utilisé à travers le monde (derrière Facebook, YouTube et WhatsApp). Néanmoins, si l’on aurait pu s’attendre à une célébration du réseau appartenant à Meta – nouveau nom du groupe Facebook -, la nouvelle ne s’est absolument pas ébruitée, contrairement à juin 2018, quand le réseau avait dépassé le milliard d’utilisateurs. La faute à une période compliquée pour l’entreprise de Mark Zuckerberg, qui fait l’objet de nombreuses polémiques depuis plusieurs mois et tente donc se faire relativement discret.

À LIRE AUSSI: L’entreprise Facebook change de nom et devient Meta !

Instagram, un impact très négatif sur les plus jeunes ?

Parmi les griefs contre Instagram, l’impact sur la santé des jeunes utilisateurs figure tout en haut de la liste. Il y a quelques semaines, la lanceuse d’alerte Frances Haugen avait révélé qu’une enquête interne prouvant qu’un tiers des adolescentes se sentant mal dans leur peau voyaient leur situation aggravée par le réseau social, notamment avec des contenus toxiques. Pire encore, l’algorithme interne n’hésitait pas à rediriger ces adolescentes vers des publications les incitant… à se mutiler. Une situation qui a évidemment valu de nouvelles critiques à Mark Zuckerberg et ses équipes, poussant même le Sénat américain à inviter Adam Mosseri, le PDG d’Instagram, à venir s’expliquer mais aussi à lui demander de trouver des solutions concrètes.

À LIRE AUSSI: PNL rend hommage à Virgil Abloh sur Instagram !