Déjà accusé de plusieurs viols et d’une agression sexuelle, Benjamin Mendy a été inculpé d’un 7ème viol ce mercredi 22 décembre par la justice.

Les semaines passent et les charges continuent de s’accumuler contre Benjamin Mendy. Inculpé à l’origine de 4 viols et d’une agression sexuelle qui se seraient produits entre octobre 2020 et août 2021 puis incarcéré dans la foulée, le latéral gauche français, suspendu depuis la révélation des faits par son club de Manchester City, a appris ce mercredi 22 décembre que son procès était repoussé. Une décision prise afin d’accorder plus de temps de préparation à la défense de l’ancien joueur de l’OM et de l’AS Monaco, qui fait face à de nouvelles accusations. En effet, le tribunal de Chester a décidé d’inculper Mendy pour un nouveau viol, le 7ème, soit 3 de plus qu’au début de cette affaire. Pour rappel, à la mi-novembre, 2 nouvelles plaintes pour viols, déposées par 2 jeunes femmes différentes, avaient déjà été ajoutées au dossier.

À LIRE AUSSI: Benjamin Mendy accusé de 2 nouveaux viols

Une nouvelle demande de libération sous caution bientôt étudiée

Prévu initialement le 24 janvier 2022, le procès de Benjamin Mendy n’aura donc finalement pas lieu avant le 27 juin, et la justice pourrait évidemment décider de le maintenir en prison d’ici-là, comme elle l’a toujours fait depuis le début de son incarcération. Une audience dans laquelle une demande de libération sous caution sera étudiée est toutefois prévue le 7 janvier. Il semble tout de même peu probable que la Cour en charge du dossier n’accepte cette requête, elle qui avait déjà placé Mendy sous liberté conditionnelle avant que cette affaire n’éclate sur le plan médiatique. Interdit – entre autres – d’organiser ou de participer à des fêtes, chez lui ou à l’extérieur, le joueur de 27 ans avait notamment désobéi à cette injonction, et une prétendue victime avait porté plainte pour un viol survenu lors de l’une de ces fêtes. C’est à la suite de ces faits que la justice britannique avait donc décidé de sévir et de procéder à son incarcération…

À LIRE AUSSI: Benjamin Mendy : la date de son procès fixée au 24 janvier