Orelsan vient d’annoncer que son album Civilisation était certifié triple disque de platine…

Orelsan marche sur l’eau actuellement. Et pour cause, son album Civilisation est un véritable carton. Sorti le 19 novembre, après 4 ans d’attente, l’opus comprenait 15 morceaux et plusieurs collaborations, avec son producteur Skread, son pote Gringe, mais aussi le duo américain des Neptunes, groupe composé de Chad Hugo et de Pharrell Williams. Le Caennais avait d’ailleurs su tirer profit de cette attente en mettant en place une formidable stratégie marketing, choisissant d’éditer et d’illustrer les CD’s selon ses différents singles, et ce à un nombre d’exemplaires différents à chaque fois. Une opération synonyme de succès puisque l’album avait même flirté avec le disque d’or avant sa sortie, grâce à l’afflux colossal de précommandes. Et puis, les chiffres de la 1ère semaine sont tombés : 138 929 exemplaires, record pour un disque de rap en France. Si certains s’attendaient à ce que le projet s’essouffle ensuite, ce ne fut pas le cas, puisqu’Aurélien Cotentin a réalisé une 2ème semaine de 48 839 ventes puis une 3ème à près de 40 000 unités écoulées.

À LIRE AUSSI: OrelSan : de nouvelles éditions physiques de Civilisation

Désormais triple platine

Avec de telles prouesses statistiques, les certifications ont et vont continuer d’affluer, et la dernière en date n’est autre qu’un triple disque de platine, ce qui équivaut à 300 000 ventes. C’est l’artiste qui l’a annoncé sur compte Instagram, remerciant les fans pour leur soutien indéfectible. La veille, soit le mardi 21 décembre, Orel avait averti de la sortie de 2 nouvelles éditions physiques, baptisées Shuriken et Raegular, qui devraient encore continuer à booster ses chiffres. Un tel engouement s’explique bien évidemment par la qualité de sa musique, mais aussi par la sortie, quelques semaines auparavant, de la série-documentaire sur sa vie baptisé Montre jamais ça à personne, réalisée par son frère, Clément Cotentin, et diffusée sur Amazon Prime Video…