Père d’un enfant âgé de seulement 6 ans, Kodak Black fait l’objet de nombreuses critiques après avoir laissé une femme twerker devant le jeune garçon.

C’est une photo publiée sur les réseaux sociaux qui a mis le feu aux poudres. Il y a quelques jours, Kodak Black, qui célébrait avec ses amis la grossesse de sa compagne, a mis en ligne une série de clichés pris durant la soirée. Parmi ces photos, l’une d’entre elles a particulièrement attiré l’attention des internautes car elle montre le rappeur originaire de Floride, avec son fils âgé de 6 ans à ses côtés, tandis qu’une femme semble twerker juste devant eux. Une image qui a généré de nombreuses réactions, pour la plupart négatives, reprochant surtout à Kodak d’exposer un jeune enfant à ce genre de choses. Face à ces critiques, Kodak a opté pour le silence, ne répondant jamais à ses détracteurs.

À LIRE AUSSI: Kodak Black choque en touchant les fesses de sa mère et en tentant de l’embrasser [Vidéo]

Kodak Black très suivi par la justice

En parallèle de cette petite polémique qu’il s’est offert, Kodak Black a également dû se plier aux exigences de la justice, dans le cadre de sa liberté surveillée. Son avocat a ainsi révélé il y a quelques jours qu’il avait été contraint d’effectuer une cure de désintoxication d’une période de 3 mois, et ce après avoir échoué à un test anti-drogues inopiné. S’il semble donc plus heureux et épanoui que jamais sur le plan personnel, Bill Kapri doit tout de même se méfier et faire quelques sacrifices s’il veut s’assurer de rester en liberté, lui qui avait extrêmement mal vécu sa dernière incarcération. Il avait finalement été libéré en janvier après avoir reçu une grâce de la part de Donald Trump.

À LIRE AUSSI: Kodak Black a fait une cure de désintoxication de 3 mois