Aux Etats-Unis, une femme qui s’est fait tatouer le portrait de Nipsey Hussle sur le postérieur, et a posté la photo du rendu final dans une position très suggestive, est la cible de vives critiques…

A Los Angeles, une femme est au cœur d’un bad buzz après la divulgation d’une photo de son tatouage. Cette dernière, qui aurait selon certains témoins été très proche de Nipsey Hussle, s’est fait tatouer le portrait du rappeur, décédé en 2019, sur la fesse gauche. Mais c’est un cliché de le jeune femme et de son tattoo, dans une position très, très sexuelle, diffusé sur le Net qui a créé la polémique. Un acte qui a scandalisé les fans du rappeur, qui ont qualifié cette représentation d’irrespectueuse. Et, alors que l’image commence à devenir virale sur les réseaux sociaux, bon nombre d’internautes ont tagué la veuve de Nipsey, Lauren London, en lui demandant de condamner fermement ce geste. Pas sûr néanmoins que cette dernière, toujours en deuil de l’homme de sa vie, ait envie de réagir publiquement à cette affaire…

nipsey tattoo fesse polemique 1

Pour voir la photo, cliquez sur le lien.

Nipsey Hussle

À LIRE AUSSI: Nipsey Hussle : un homme tué en direct sur IG après la dégradation d’un graff en son honneur [Vidéo]

Bientôt 3 ans…

Pour rappel, le rappeur de Crenshaw a trouvé la mort le 31 mars 2019, à l’âge de 33 ans. Une fusillade a éclaté aux alentours de 15h25 devant son magasin de vêtements The Marathon Clothing, au 3420 West Slauson Avenue dans le sud de Los Angeles. Blessé, Nipsey avait été déclaré mort à l’hôpital une demi-heure après les faits. Eric Holder, qui avait rencontré Hussle quelques heures plus tôt à l’occasion d’un rendez-vous assez houleux, a été arrêté et accusé du meurtre le 2 avril 2019. C’est en 2005 qu’Ermias Joseph Asghedom commença à émerger. Durant sa carrière de près de 15 ans, il avait sorti une quinzaine de projets, dont la série de 3 mix-tapes Bullets Ain’t Got No Name. Impliqué dans la vie de sa communauté à L.A., et véritable entrepreneur également, il avait inauguré son magasin Marathon Clothing en 2017, boutique devant laquelle il a tragiquement trouvé la mort 2 ans plus tard…