Heuss L’Enfoiré a été placé en garde à vue pour des faits de violences conjugales après un appel de sa compagne à Police Secours.

Le magazine Le Point a révélé que Heuss L’Enfoiré avait été placé en garde à vue le 1er janvier pour des faits de violences conjugales sur sa compagne. Tout serait parti d’une vidéo publiée par le rappeur sur les réseaux sociaux, dans laquelle il aurait montré publiquement les fesses de sa petite-amie sans son consentement. En réaction, elle avait alors fait une vidéo sur Snapchat dans laquelle elle faisait le tour du proprio afin d’affirmer qu’elle vivait bien avec le rappeur de 29 ans, avant de confier que Karim Djeriou était accroc à la cocaïne et au lévétiracétam – un médicament contre l’épilepsie et le trouble bipolaire -, et en consommait avant de se produire sur scène. Après la publication de cette vidéo, la situation aurait dégénéré, et une violente dispute aurait éclaté, au cours de laquelle elle aurait reçu des coups et des gifles.

Heuss L’Enfoiré blessé également

La jeune femme a donc appelé Police Secours, qui est rapidement intervenue au domicile du couple, dans le 17ème arrondissement. A leur arrivée, les forces de l’ordre ont constaté que le rappeur avait aussi été blessé au visage durant l’altercation, par un charbon à chicha, produit extrêmement brûlant. Suite à un examen médico-judiciaire effectué durant sa garde à vue, l’artiste s’est vu valider 2 jours d’incapacité totale de travail (ITT). La compagne de Heuss n’avait toutefois pas encore porté plainte durant les 1ères heures qui ont suivi l’arrestation du rappeur, et ce malgré les nombreuses relances du commissariat du 17ème arrondissement saisi par le parquet de Paris. Elle n’a pas non plus été examinée par un médecin des unités médico-judiciaires pour faire constater ses blessures. De son côté, l’avocat de Heuss L’Enfoiré, Me Steeve Ruben, a refusé de s’exprimer sur l’affaire en cours pour le moment…

À LIRE AUSSI: Doc Gynéco entendu pour une affaire d’agression sexuelle sur une fillette de 12 ans