Après avoir lancé une opération afin de modifier la bio du compte Instagram français de sa plateforme de streaming Prime Video, Amazon a subi un raid d’internautes évoquant une nouvelle fois le non-paiement de ses impôts en France.

C’est une opération répandue et qui n’a donc rien d’exceptionnelle qui a pourtant tourné à la catastrophe pour Amazon. En début de semaine, le compte français de Prime Video, la plateforme de streaming du géant américain, a lancé un concours afin de modifier un temps la bio de son réseau social. Pour cela, le principe était simple : il fallait qu’un commentaire soit plebiscité par les internautes et totalise le plus de likes possible au bout d’un certain temps. Mais un message un peu gênant va rapidement recueillir le plus de voies, en l’occurrence “Promis on paiera nos impôts en France”, référence aux nombreux (et forts) soupçons concernant la dissimulation d’une partie de ses revenus afin d’éviter de payer certains impôts. Vu par beaucoup, ce commentaire va finalement être supprimé au profit d’une phrase beaucoup convenable (“Daddy’s home”), ce qui va alors déclencher un effet boule de neige très important.

À LIRE AUSSI: Amazon dévoile la date de diffusion de sa série adaptée du Seigneur des Anneaux

Un déferlement inattendu

Par la suite, de très nombreux internautes, dont la plupart ne suivait même pas Prime Vidéo sur Instagram, vont inonder le compte de ce même commentaire (ou très similaire). Des messages qui n’ont pas été supprimés et sont spammés sur chaque nouvelle publication, ressortant presque à chaque fois dans les Top Commentaires de chaque publication. Un très mauvais coup de comm’ pour le géant du e-commerce, qui a donné l’occasion de se faire taper sur les doigts et a mal géré la gestion de ses commentaires concernant la prétendue évasion fiscale qu’elle pratique. Les choses ont également pris un tournant politique puisque plusieurs personnalités d’EELV ou des Insoumis ont fait part de leur jubilation face à ces injonctions à payer la totalité de ses impôts.