Assassiné en pleine rue alors qu’il faisait son jogging, la mort d’Ahmaud Arbery avait choqué et relancé la polémique autour des crimes racistes aux Etats-Unis…

Quelques semaines après la mort de George Floyd – tué par un policier blanc, Derek Chauvin -, et celle de Breonna Taylor, une ambulancière afro-américaine de 26 ans, un jeune homme noir de 25 ans, Ahmaud Arbery avait été pourchassé et tué par balles le 23 février 2020 à Brunswick, une ville côtière du sud-est de la Géorgie, alors qu’il faisait un jogging. Des affaires qui avaient relancé le débat sur les violences policières et la racisme aux Etats-Unis, alors que les manifestations se multipliaient aux 4 coins du pays, et que de nombreuses personnalités apportaient leur soutien aux familles des victimes tout en réclamant que justice soit faite. Aujourd’hui, la justice a traité le cas des meurtriers d’Ahmaud Arbery : Travis McMichael, 35 ans, qui avait tiré, et son père et policier à la retraite, Gregory McMichael, 66 ans, qui avaient affirmé au moment de leur arrestation avoir pensé que le joggeur était un cambrioleur… parce qu’il l’avait vu entrer dans une maison en construction. Un 3ème individu était également jugé, un de leur voisin, William Bryan, 52 ans. Ce 23 février, les 3 hommes blancs avaient décidé de suppléer la police en procédant à une arrestation citoyenne du jeune Afro-Américain, pensant avoir affaire à un délinquant. Une loi de cet Etat du Sud américain autorise, en effet, les simples citoyens à procéder à des arrestations. Dans ce cas, une bagarre s’était alors engagée, Ahmaud Arbery cherchant à s’emparer du fusil de Travis McMichael qui avait fini par lui tirer à plusieurs reprises, lui ôtant la vie. La scène filmée par William Bryan aura permis de rétablir certaines vérités dans cette affaire emblématique du mouvement Black Lives Matter.

William Bryan, Gregory McMichael et Travis McMichael
Gregory McMichael, Travis McMichael et William Bryan
À LIRE AUSSI: George Floyd : sa nièce de 4 ans blessée d’une balle en pleine poitrine !

La prison à perpétuité

Alors que le procès avait débuté au début du mois de novembre 2021, ce vendredi 7 janvier 2022, les 3 auteurs de ce drame – qui avaient soutenu avoir agi en état de légitime défense et invoqué la loi les autorisant à procéder à des arrestations – ont été condamnés à la prison à vie. Toutefois si Travis McMichael, auteur des coups de feu mortels, et son père, Gregory McMichael, ont été condamnés à la perpétuité sans possibilité de libération anticipée, leur voisin William Bryan, qui a participé à la poursuite en la filmant, a été condamné à la prison à vie avec la possibilité de demander une libération anticipée après 30 ans de réclusion. Les avocats des 3 accusés avaient plaidé un acte non intentionnel, tandis que la procureure avait affirmé que les McMichael et leur voisin avaient décidé de pourchasser Ahmaud Arbery “parce qu’il était noir et qu’il courait dans la rue”. La procureure Linda Dunikoski, avait elle estimé que les McMichael n’avaient montré “ni remords ni empathie” et avait ajouté que “l’autodéfense finit toujours mal”.

Pour la mère d’Ahmaud Arbery, Wanda Cooper-Jones, les accusés avaient “pris mon fils pour cible parce qu’ils ne voulaient pas de lui dans leur quartier”, et la famille avait réclame devant le juge une “punition maximale”. Pour l’avocat de la famille, Lee Merritt, le jour est historique, et leur “fils marquera l”histoire”. Selon lui, il fallait que la “responsabilité” soit assumée, surtout il “était important pour la famille de voir ces hommes être mis en prison”.

Ahmaud Arbery justice
La mère d’Ahmaud Arbery, Wanda Cooper-Jones, à la sortie du tribunal

Satisfait du verdict, le célèbre avocat afro-américain, Ben Crump, a tenu à rendre hommage “à tous les hommes noirs qui ont été lynchés dans l’histoire de l’Amérique et de la Géorgie, et à qui justice n’a jamais été rendue.” Rappelons qu’après le drame, les 3 hommes avaient d’abord été laissés en liberté par un procureur plutôt clément de cet Etat encore souvent considéré comme raciste, et qu’il avait fallu que la vidéo filmant la mort d’Ahmaud Arbery soit diffusée pour qu’ils soient arrêtés. Enfin condamné à la perpétuité, leur parcours devant les tribunaux n’en est pas pour autant fini. A partir du 7 février, ils seront jugés pour crime raciste devant un tribunal fédéral.

Ahmaud Arbery justice