Une vidéo de Koba LaD à Marseille a atterri sur les réseaux dans la nuit du 8 au 9 janvier. On y voyait le francilien subir une agression… Mais un des agresseurs a rapidement été retrouvé !

Si Koba LaD a toujours confié avoir une relation particulière avec la cité phocéenne, et aimer y passer du temps, quitte à louer un bolide pour quitter son 91 et s’y rendre, on se demande si la ville de Soprano, JuL, Soso Maness et consorts le lui rend bien. En avril, alors qu’il était impliqué dans un accident de la route (après avoir perdu le contrôle de sa Porsche en plein centre-ville), un vidéaste balançait, sur les réseaux, la vidéo de la fuite à pieds du rappeur, qui quittait la scène de l’accident sans se retourner… Quelques jours plus tard, après l’ouverture d’une enquête, et alors qu’il s’était lui-même rendu aux policiers, il était jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) et condamné à 3 mois de prison avec sursis probatoire, 140 heures de travaux d’intérêt général et 4 mois de suspension de permis. En plus de quoi il lui a été demandé d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière… De ses embrouilles dans la rue de Bruxelles à ses concerts parfois animés, si le Net raffole des vidéos mettant en scène Koba, c’est de nouveau du côté de Marseille qu’a été filmée la dernière en date.

koba accident voiture marseille
La Porsche accidentée de Koba LaD dans le centre-ville de Marseille
À LIRE AUSSI: Koba LaD impliqué dans un gros accident de voiture à Marseille ? [Vidéo]

Victime de racket…

Pas facile la vie d’artiste ! Après un détour par Dubaï pour passer la fin de l’année, où il a pu croiser Gazo, Maes ou SDM, et livrer quelques showcases, Koba LaD était de retour en France et notamment sur Marseille. Mais malheureusement, Marcel Junior Loutarila (de son vrai nom) s’est de nouveau retrouvé sur les réseaux sociaux ce week-end des 8 et 9 janvier. Dans une vidéo postée dans la nuit de samedi à dimanche, et devenue virale, on pouvait voir le rappeur du 7Binks être pris à partie par plusieurs jeunes gens dans ce qui ressemblait à une agression, alors qu’ils cherchaient même à le voler. Tandis que l’un des assaillants filmait la scène, on entendait même qu’il jouait le morceau Daddy Chocolat en fond, pendant le racket. Un incident qui se déroulait ce samedi 8 janvier dans la soirée, à la gare Saint-Charles. Et alors que la séquence a eu de quoi inquiéter, un peu plus tard, Koba semblait vouloir calmer le jeu, et rassurait ses proches et ses fans en postant un message en story Instagram : “Tout va bien tout va bien”. Une phrase accompagnée d’un émoji ‘tête avec une goutte de sueur comme pour dire qu’il avait eu chaud. Mais si le rappeur a heureusement échappé au pire, un rebondissement avait lieu quelques heures après, alors qu’un des agresseurs était retrouvé…

koba reaction agression

Un des agresseurs retrouvé… et violenté !

En effet, des vidéos encore plus violentes ont été postées sur les réseaux, quelques heures seulement après celle de Koba LaD. Des vidéos – cette fois – de l’un des assaillants, plus précisément, de celui qui filmait et qui s’était même filmé pendant l’agression. Dans cette série de vidéos, on découvrait ce jeune garçon en train de se faire sérieusement passer à tabac, avant que ceux qui voulaient lui donner une leçon, ne lui demande de s’excuser auprès de l’auteur de La C ou encore Marie. Ainsi avant de se faire violenté, puis le visage ensanglanté après un sérieux passage à tabac, le garçon s’exécutait apeuré : “Koba, Wallah  je m’excuse et tout, mais je voulais pas faire ça…” ! Bien qu’il ne faille pas se faire justice soi-même, ces images particulièrement douloureuses serviront peut-être de leçon, et éviteront peut-être que ce genre de situations se reproduisent. Et comme certains internautes l’ont commenté : “la hagra, ça ne paie pas” !!!