La bande-annonce de Bel-Air, réalisé par Morgan Cooper, a été dévoilée. La série s’annonce bien plus sombre que l’originale, dans laquelle s’était révélée Will Smith.

Bel-Air, le reboot de la série télévisée Le Prince de Bel-Air (en anglais The Fresh Prince of Bel-Air), diffusée dans les années 90 sur NBC, vient tout juste de se doter de sa 1ère bande-annonce. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous sommes bien loin de l’esprit sitcom originel. Dans cette nouvelle version, le contexte est plus ou moins similaire à son illustre prédécesseur, bien que l’accent est cette fois mis sur les raisons particulièrement sombres qui ont conduit le personnage de Will – interprété par Jabari Banks – a quitté Philadelphie pour venir s’installer dans le manoir de Bel Air. Pour Morgan Cooper, qui a réalisé et co-écrit la série, le fait de dramatiser le programme permet “de vraiment décortiquer les couches de ces personnages et les thèmes d’une manière que vous ne pouviez tout simplement pas faire il y a 30 ans dans le format sitcom d’une demi-heure. Nous pouvons avoir des conversations difficiles qui remettent en question les perspectives”.

À LIRE AUSSI: Le Prince de Bel Air : tous les acteurs réunis ce 19 novembre [Vidéo]

Will Smith valide

De son côté, Will Smith a partagé ce nouveau trailer en déclarant notamment : “Voici le 1er aperçu complet de cette version revisitée de l’histoire [selon Morgan Cooper]. Une nouvelle version que j’ai toujours sincèrement adorée. J’ai hâte que vous la découvriez le 13 février sur Peacock”. Les internautes semblaient quant à eux beaucoup plus mitigés à ce propos. L’un d’entre eux à notamment déclaré : “Je vais être honnête, si je n’avais pas grandi en regardant le Prince de Bel Air, j’aurais dit que ça à l’air plutôt bien. […] Mais le fait qu’ils essaient de coller à l’univers Fresh Prince (avec la veste à l’envers notamment), ça donne l’impression de regarder une parodie. J’espère que ça sera bien.” Un autre, plus catégorique, à tout simplement écrit : “Le reboot de Bel-Air a l’air vraiment, vraiment mauvais”. Difficile de s’attaquer à un tel monument de la culture populaire en effet…