Cyril Hanouna a poussé un énorme coup de gueule contre Les Victoires de la Musique 2022 dans son émission TPMP ce mardi 11 janvier…

Les organisateurs des Victoires la Musique se retrouvent une nouvelle fois au cœur d’une polémique après à la parution des artistes nommés dans les différentes catégories de cette nouvelle édition. Manque de mixité, boycott des rappeurs et des artistes indépendants… comme nous vous le faisions remarquer en vous énonçant les artistes cités cette année, les reproches sont nombreux à l’aube de cette 37ème cérémonie, qui sera diffusée le 11 février sur France 2. SCH et Aya Nakamura seront de la partie pour la branche urbaine, et ce parce qu’ils ont respectivement l’album masculin et féminin le plus streamé de l’année; comprenez donc que ce n’est pas le jury qui les a sélectionnés. Pour le reste, seul Orelsan, présent dans 4 catégories, fait partie des rappeurs français à avoir été nommé cette année. Un scandale face auquel s’est violemment soulevé Cyril Hanouna durant l’émission Touche Pas à Mon Poste du 11 janvier : “Malheureusement, je vais être obligé de boycotter cette soirée, qui est une merde sans nom. Je vous le dis, c’est de la merde…” Comme ça, les choses sont dites !

Touche Pas à Mon Poste du mardi 11 janvier :

À LIRE AUSSI: SCH, Orelsan… Découvre la liste des nommés pour Les Victoires de la Musique 2022 (mais où est le rap ?)

Le rap sur le banc de touche ? Hanouna appelle au boycott !

Comme nous le rappelons depuis une vingtaine d’années, la cérémonie de Victoires de la Musique n’a jamais vraiment intégré le rap et la musique urbaine à sa juste valeur (notamment en terme de popularité), bien que des artistes, comme le 113, récompensé dès 2000, ou IAM, Nekfeu, Sefyu, Damso, PNL et quelques autres, y ont été sacrés. Certaines années, les organisateurs ont bien essayé d’innover avec des catégories permettant à notre musique d’être citée, mais toujours maladroitement, comme s’ils ne savaient comment faire avec ce genre et ses artistes qui leur tombaient dessus… à leur insu. En 2022, force est de constater que le rap n’y a toujours pas sa place. Ainsi, aujourd’hui des personnalités comme Cyril Hanouna utilisent leur image et leur temps de parole pour évoquer ce dysfonctionnement culturel. L’animateur phare de C8 s’est ainsi indigné dans TPMP, en évoquant l’absence de Grand Corps Malade, 2ème plus gros vendeur en France sur l’année 2021 avec l’album Mesdames : “On va dire la vérité. Absent de la liste, le plus gros vendeur de disques: Grand Corps Malade, absent des Victoires de la Musique. S’il n’y a pas de la magouille dans ces Victoires de la Musique”, a-t-il déclaré, avant de rappeler que bon nombre de rappeurs n’avaient pas été conviés à cette grande fête non plus. “Gims n’est pas nommé non plus, […] il n’y a pas JuL, il n’y a pas Ninho, […] il n’y a pas tous les plus grands vendeurs de disques. Je le dis à France Télévisions, c’est honteux de faire ça”. D’ailleurs, Hanouna ne mâche pas ses mots lorsqu’ils appellent les spectateurs à faire l’impasse sur cette cérémonie : Je demande à tout le monde de boycotter cette m*rde sans nom. C’est une énorme mascarade, c’est une énorme supercherie, je vous le dis franchement. Surtout il va encore plus loin, quand il parle de cet évènement dont il doute de la fiabilité : “Je vous le dis : il paraît qu’il y a une énorme magouille autour des Victoires de la Musique…”. Avec les chroniqueurs, il explique ensuite comment les artistes sont sélectionnés, selon qu’ils sont signés, ou pas, en maison de disques, sachant que celles-ci se partagent le marché de la musique… Un message important qui aura peut-être pour répercussion de faire enfin bouger les choses, tant la stature de Cyril Hanouna dans le microcosme télévisuel actuel est importante. Il plaide aussi pour sa cause, lui qui a proposé il y a quelques mois à Laurent Bouneau (Skyrock) d’organiser une cérémonie de récompenses dédiée entièrement au rap.

À LIRE AUSSI: Cyril Hanouna veut organiser une cérémonie de récompenses consacrée au rap