Nicole Scherzinger a annoncé que la tournée des Pussycat Dolls était annulée, et ce alors que plusieurs membres du groupe n’étaient pas au courant…

Les Pussycat Dolls se sont réunis en décembre 2019 sur le plateau de X Factor UK : Celebrity, puis 3 mois plus tard pour sortir un single baptisé React, qui devait marquer le grand retour du groupe sur le devant de la scène après 10 ans d’absence. Ce nouveau hit annonçait aussi leur réformation sur scène au travers d’une tournée qui devait débuter en avril 2020, mais qui avait logiquement été reportée à cause de la pandémie de la Covid-19. Toutefois, celle qui est toujours apparue comme le leader du groupe et qui avait entamé une carrière solo pour sortir 3 albums, Nicole Scherzinger a finalement annoncé, le 7 janvier sur Instagram, que la tournée était tout bonnement annulée, et ce en raison des “circonstances en constante évolution entourant la pandémie”. Elle partageait ainsi de toute sa tristesse éprouvée à la suite de cette malheureuse nouvelle. “Je ne peux pas mettre de mots sur la quantité d’amour, d’admiration et de gratitude que j’ai pour les autres filles du groupe, et les fans qui nous ont soutenus”. Seul problème, certaines des membres du groupe – qui est composé de Nicole Scherzinger, Carmit Bachar, Jessica Sutta, Ashley Roberts et Kimberly Wyatt – n’étaient pas au courant de l’annulation de cette tournée !

Pussycat Dolls

À LIRE AUSSI: Nicole Scherzinger : son groupe Pussycat Dolls de retour !

Un énorme imbroglio

Dans un message commun, Carmit Bachar et Jessica Sutta ont expliqué sur Instagram apprendre l’annulation de la tournée en même temps que les fans. Un message qui aurait pour elles une signification toute particulière puisqu’il stipulerait en réalité la fin du groupe. “Nous voulons dire à quel point nous sommes incroyablement déçues d’apprendre d’une annonce faite sur Instagram que la tournée de retrouvailles des Pussycat Dolls est annulée”, avant d’expliquer n’avoir reçu aucune “information officielle à ce sujet”. Elles concluaient ensuite avec cette phrase lourde de sens : Quoi qu’il en soit, il semble que ce soit la fin d’un chapitre et d’une expérience incroyable, qui a changé notre vie, et l’a remplie de souvenirs géniaux dont nous serons à jamais reconnaissantes”. Des tensions s’étaient déjà faites ressentir ces derniers années, et en septembre 2021, la chorégraphe Robin Antin, illustre fondatrice du groupe en 1995, avait intenté un procès à l’encontre de Nicole Scherzinger, affirmant que cette dernière aurait menacé d’abandonner la tournée si elle n’obtenait pas un cachet plus important et le contrôle du groupe à propos de leur direction artistique.

Nicole Scherzinger nie les faits

D’ailleurs, selon Robin Antin, c’est à cause de cette requête que la tournée des PCD a été annulée. Une responsabilité qu’a rejetée l’ex-petite amie de Lewis Hamilton qui, par l’intermédiaire de ses avocats, Howard E. King et Stephen D. Rothschild, a déposé une action en justice. D’après les informations récupérées par Page Six, il est écrit dans les documents que la tournée avait en effet été annulée à cause de la pandémie, mais qu’elle n’avait en aucun cas été reprogrammée. Scherzinger était alors désireuse de négocier les termes d’un nouveau contrat pour la tournée de 2021, alors que de son côté, Antin souhaitait que l’ancien accord passé en 2019 (pour la tournée finalement annulée) soit de nouveau utilisé pour la nouvelle. Les avocats ont rajouté : “Si Antin avait participé à la négociation de bonne foi au lieu de s’entêter à vouloir faire revivre l’ancien accord, il est probable que les parties seraient parvenues à un accord pour la nouvelle tournée.