Tandis qu’il fait parler de lui depuis plusieurs jours pour une grave affaire qui l’a poussé à fuir à Dubaï, Maes a dévoilé un extrait inédit sur Instagram.

Actuellement pris dans une affaire grave mêlant rap et banditisme qui l’a vu prendre la fuite à Dubaï avec sa famille au cours du mois de décembre, Maes n’en oublie pas pour autant la musique. Visiblement bien décidé à poursuivre sa carrière malgré les nombreux problèmes auxquels il fait face actuellement, le rappeur de Sevran a révélé ce jeudi 13 décembre l’extrait d’un morceau inédit via sa story Instagram. La séquence, longue d’une trentaine de secondes, nous permet d’entendre un Maes mélancolique sur une prod’ entraînante. Rien n’est en revanche annoncé par Maes au sujet d’une potentielle date de sortie de ce nouveau single, mais ce dernier reste actif et a sans doute pris ses marques dans la ville des Emirats arabes unis.

Maes au coeur d’une sombre affaire

Comme on vous l’expliquait dès mardi, plusieurs éléments ont fuité sur les réseaux sociaux afin d’évoquer une embrouille grave qu’aurait eu Maes au début du mois de décembre, au point même qu’il décide de quitter la ville de Sevran, d’où il est originaire. Des séquences audio enregistrées par un internaute lors d’une discussion avec Maes ont ensuite permis de confirmer les faits, décrits par le principal intéressé. Il explique ainsi qu’un groupe criminel des Beaudottes avait exigé qu’il travaille avec eux et des gens du quartier, ce qu’il a refusé, entraînant d’abord des menaces jusqu’à provoquer un conflit armé. Visiblement, Maes aurait également décidé de se séparer de son équipe, à savoir son producteur Diosang ainsi que le label Les Derniers Salopards, en raison de divergences sur la réponse à donner à ses pressions. Enfin, on a pu constater que Booba et lui s’étaient unfollow sur Instagram, un acte qui tend à démontrer que cette séparation entre Maes et ceux qui l’entouraient jusqu’à présent a poussé le Duc a faire un choix, qui ne va donc pas dans le sens de l’auteur de la série Réelle Vie

À LIRE AUSSI: Maes menacé à Sevran et en fuite à Dubaï ? Il répond et ironise ! [Vidéos]