L’interprétation par Stromae de son single L’Enfer en direct lors du Journal de TF1 a permis d’aider de nombreuses personnes atteintes de dépression à rentrer en contact avec des médecins ou des associations d’aide.

Le dimanche 9 janvier, soit il y a un peu plus d’une semaine maintenant, Stromae confirmait au grand public son retour sur le plateau du journal de 20h de TF1. A l’issue d’une belle interview, Anne-Claire Coudray, la présentatrice du JT, va lui demander si la musique avait aidé l’artiste à se libérer de sa solitude. C’est alors que Paul Van Haver va surprendre les 7 millions de téléspectateurs présents devant leur écran en interprétant un single inédit, L’Enfer. N’en déplaise à Booba, qui s’est fendu d’une sortie médiatique assassine à l’égard de l’interprète de Papaoutai, le morceau, dans lequel Stromae révèle avoir eu des pensées suicidaires, a eu un effet extrêmement positif pour de très nombreux Français. Un constat ressenti par de nombreux psychiatres et psychanalystes, qui ont vu le nombre d’appels qu’ils recevaient quotidiennement exploser suite à ce coup de génie marketing. Le numéro national de prévention contre le suicide, le 3114, a également vu son taux d’appels monter en flèche.

À LIRE AUSSI: Booba attaque sérieusement Stromae et son single L’Enfer… mais aussi Orelsan et Gims !

L’OMS salue l’acte de Stromae

Christophe Debien, qui oeuvre justement comme conseiller au 3114, a ainsi évoqué dans l’émission C à Vous diffusée sur France 5 les conséquences positives du morceau de Stromae sur l’un des appelants, un exemple qui montre bien l’impact qu’a eu Stromae : “Il y a un monsieur qui a appelé, qui nous a expliqué qu’il était en souffrance depuis longtemps, qu’il avait des idées suicidaires dont il avait honte et qu’il n’osait pas partager ni avec ses collègues ni avec sa famille, et qu’un reportage sur une radio parlant de l’impact éventuel de la chanson de Stromae, lui avait permis, lui avait autorisé, à appeler le 3114. Et ce monsieur aujourd’hui, il va mieux, et surtout il n’est pas passé à l’acte”. De son côté, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé depuis le 1er juillet 2017, a salué l’initiative de Stromae sur Twitter, déclarant : “Un grand merci à Stromae d’avoir abordé le sujet difficile du suicide dans son dernier album. Tellement important de demander de l’aide si vous en avez besoin”. Pour rappel, 9 000 personnes se suicident chaque année en France, un chiffre qui tend malheureusement à augmenter.