Rohff est revenu sur l’évolution des comportements dans les quartiers, expliquant ne pas toujours se retrouver dans la nouvelle génération, et notamment son look…

Toujours en promotion dans le cadre de la sortie de son album Grand Monsieur en décembre, Rohff était face à la caméra de Rapelite, l’occasion pour lui de revenir sur l’évolution physique et psychologique des mecs de quartier. S’il a toujours prôné haut et fort la rue, au travers de morceaux devenus iconiques, Housni admet ne pas forcément se reconnaître dans l’attitude, et le look, des plus jeunes : “Tu regardes même le style vestimentaire, la street d’aujourd’hui elle est différente de celle d’avant. Avant tu voyais pas les mecs s’épiler les sourcils, cheveux longs, tout ça. Il y avait pas tout ça, faut dire ce qui est. C’est pas pour critiquer, mais cette street-là elle existait pas avant”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rapelite (@rapelite)

À LIRE AUSSI: Rohff réagit à la vidéo du piéton traîné par une voiture à Noisy-le-Sec : “Bande de décérébrés” ! [Photo]

Des comportements en évolution

Rohff étaye ensuite son propos, en revenant plus particulièrement sur la mode des cheveux longs, sur laquelle il n’hésite pas à ironiser. Il précise, non sans une petite touche d’humour : “Des meufs elles me disent ‘au salon de coiffure, il y a 3 semaines d’attente, il y a des mecs qui passent avant nous’ t’as capté ? Les fers à Babyliss dans les rayons Carrefour il y en a plus, tu vois ? Cette street-là, elle existait pas avant !” D’ailleurs, dans son dernier album, Grand Monsieur, Rohff aborde l’évolution de ces comportements au travers du morceau Valeur inversée, déclarant notamment : “Le monde d’avant est fini, le temps s’est arrêté/Période de vache maigre que j’viens traire sans pitié/Nouvelle lecture d’une nouvelle société/Mon écriture, d’la haute couture sur bloc-notes pistée”. Rappant sa street-réalité depuis toujours, Housni n’a pas dérogé à la règle à l’occasion de la sortie de son dernier opus, sur lequel nous retrouvions 26 morceaux présentés sous la forme d’un double-album, pour un total de 1h28 d’écoute…

Rohff – Valeur inversée :