Après que la tension soit montée d’un cran entre eux ce mercredi soir, Booba a ouvertement et sérieusement attaqué Maes à travers un message posté en story Instagram…

Du haut de son mètre 92, de ses 45 ans, de son immense carrière, et de ses nombreux clashs, Booba s’apprête-t-il à éteindre une nouvelle carrière ? Il y a une dizaine de jours, suite à la publication de vidéos menaçantes à son encontre montrant notamment une fusillade survenue récemment (et après l’affaire des voitures incendiées sur le tournage de son clip avec ZKR, Kalenji), on apprenait que Maes était la cible d’une bande criminelle provenant du quartier des Beaudottes, à Sevran (93), sa ville. Ce sont d’abord des informations relayées sur les réseaux, puis le principal intéressé, lui-même, donnant sa version des faits au cours d’un échange avec un internaute, qui nous ont permis de comprendre les faits. A l’origine, le groupe en question souhaitait que le rappeur abandonne l’équipe qui l’accompagne depuis ses débuts pour travailler avec des gens venant du quartier auquel est affilié Maes. Face à son refus, la tension est très vite montée et une fusillade a notamment éclaté, poussant Maes à fuir à Dubaï avec sa famille, tandis qu’il a également décidé de se séparer de son label Les Derniers Salopards et de son manager Diosang (proche de B2o), estimant notamment que leur réponse à ces menaces n’était pas assez forte., mais avec qui les relations s’étaient tendues.

À LIRE AUSSI: Maes menacé à Sevran et en fuite à Dubaï ? Il répond et ironise ! [Vidéos]

Booba prend la parole…

D’abord silencieux pendant quelques jours suite à cette affaire et alors que plusieurs internautes avaient remarqué que Maes et lui s’étaient unfollow sur Instagram , Booba avait d’abord pris la parole en début de semaine pour expliquer qu’il n’était pas en conflit avec le rappeur de Sevran ((sous-entendu : même s’il ne travaillait plus avec leurs amis en communs). Toutefois, les choses ont pris un tout autre tournant ce mercredi 19 janvier, dans la soirée, quand l’auteur de Billets Verts a voulu mettre en ligne un single inédit baptisé Pablo qu’il avait teasé plus tôt. Un morceau qui sera bloqué après quelques minutes par YouTube, avant que l’on ne comprenne rapidement que Booba était en fait derrière cette sanction en revendiquant posséder les droits du morceau… sur lequel ils avaient visiblement travaillé ensemble par le passé (sur une prod de Bersa Music). Malgré ses contestations infructueuses, Maes va tout simplement contourner cette interdiction en mettant en ligne le morceau sur un Drive Google puis sur Telegram, tout en leakant (par erreur ?) le numéro de Booba en révélant des screens d’une de leurs conversations WhatsApp. Clairement, sans être violents, ces différents messages témoignaient de certains différents et d’une certaine tension régnant entre eux…

À LIRE AUSSI: Maes et Booba s’embrouillent pour les droits d’un morceau intitulé Pablo [Son]

Et allume Maes !

Sans doute chauffer par leurs échanges il y a quelques heures, Booba n’a pas perdu de temps ce jeudi 20 janvier, au matin, pour allumer son désormais nouveau rival. Les choses vont commencer par un commentaire de Maes sur une story publiée par un internaute tiers souhaitant un bon anniversaire à Diosang, ce sur quoi il va réagir en affirmant que son ancien manager devait demander “une paire de couilles et des mouchoirs” en guise de cadeau, ajoutant qu’il était plus sensible que sa fille. Dans sa story, le manager avait, lui, demandé un “lave-vaisselle pour son birthday” en commentaire, et en référence à des messages précédents de Maes qui faisait allusion au fait de ne pas laver son linge sale en public. Une réaction du rappeur sevranais pas vraiment du goût d’un Booba qui va le reprendre de volée en lui conseillant, à son tour, de laver son linge sale en famille, tout en affirmant qu’il était le seul responsable de sa propre situation. Il ajoute que Maes, en ayant agit seul, avait mis en difficulté de nombreuses personnes, suspectant ironiquement que le cannabis avait un effet très néfaste sur lui. Ironiquement, il va également demander l’intervention de Stromae, qu’il a sévèrement attaqué la semaine dernière, afin de venir en aide à l’artiste d’origine marocaine, qui va de son côté annoncer une nouvelle surprise (sans doute un nouveau morceau ?) à ses supporters pour 18 heures ce jeudi…

Des échanges de plus en plus violents…

Dès ce message, la tension va définitivement exploser et Maes ne va plus perdre de temps pour répondre à Kopp, faisant soudain référence à un proche de ce dernier, Ibou, qui fut blessé par balles à Aulnay-sous-Bois sur le tournage du clip de Glaive à l’été 2019. Maes va alors affirmer que B2O pourra lui faire la morale quand il aura vengé son ami. Evidemment, Booba va répliquer, affirmant que son amitié avec Ibou était intacte, qu’ils marchaient encore ensemble et qu’il n’avait rien à se reprocher, ajoutant au passage que Maes, qui va ensuite publié le screen d’une conversation privée entre eux, était un traître. Bref, la guerre est désormais déclarée, et celle-ci s’annonce sanglante quand on voit la teneur des 1ers échanges… Rendez-vous à 18 heures pour la suite des évèenemenrt avec la surprise annoncée par le Sevranais !

Maes
L’échange en privée entre Maes (à droite) et Booba (à gauche)