En position favorable pour décrocher leur qualification pour les huitièmes de finale de la compétition, le Nigéria et l’Egypte se sont imposés contre la Guinée-Bissau et le Soudan ce mercredi 19 janvier.

Si certains favoris ou outsiders très sérieux à la victoire finale lors de cette CAN 2022 sont en difficulté ou ont carrément déjà été éliminés, à l’image du Ghana, le Nigéria et l’Egypte ont eux été bien présents au rendez-vous. Les Super Eagles ont ainsi conclu leur phase de groupe parfaite (3 victoires en 3 matchs) en s’imposant ce mardi 2 buts à 0 contre la Guinée Bissau. De son côté, l’Egypte de Mohamed Salah a elle assuré le strict minimum grâce à sa victoire 1-0 contre le Soudan et parvient à décrocher la 2ème place avec un total de 6 points. Les 2 nations vont désormais devoir attendre le résultat des 4 derniers matchs de poules, qui seront joués ce jeudi après-midi (à 17 heures) puis ce soir (à 20 heures).

À LIRE AUSSI: CAN 2022 : le Sénégal et le Maroc qualifiés, les Comores battent le Ghana

L’Algérie joue sa survie

Ce jeudi, cette dernière journée des phases de groupe commencera très fort puisque dès 17 heures, pendant que la Sierra Leone défiera la Guinée Equatoriale, le tenant du titre, l’Algérie, jouera sa qualification face à la Côte d’Ivoire. Accrochés lors du 1er match et même battus à la surprise générale par les Guinéens pour la 2ème journée, les Fennecs doivent absolument battre les Eléphants, sans quoi ils seront déjà éliminés. Forcément, ce match très important devrait générer un électrochoc au sein d’une équipe algérienne bien loin de ses standards depuis le début de la compétition. Malgré tout, ils auront face à eux une équipe ivoirienne très solide et qui aurait déjà dû être qualifiée sans une incroyable erreur de son gardien dans le temps additionnel du dernier match contre la Sierra Leone. Plus tard, La journée se conclura enfin par un match à 3 lors des rencontres Gambie-Tunisie et Mali-Mauritanie, puisque outre la dernière nation citée, les 3 autres pays ont une sérieuse chance de se qualifier. Là aussi, la tension devrait donc être grande chez les joueurs et les supporters…