Mohamed Henni s’est préparé au match l’Algérie face çà la Côte d’Ivoire durant toute la journée, en espérant une qualification pour les phases finales. Malheureusement pour lui, la situation a tourné au vinaigre…

Stupeur ! L’Algérie vient de se faire sortir de la CAN, après un parcours plus que chaotique ponctué de 2 défaites et un nul en phase de poule. Alors qu’ils jouaient leur qualification face à la Côte d’Ivoire en ce jeudi 20 janvier, les Fennecs ont été battus 4 buts à 1 par des Eléphants bien trop forts pour leurs adversaires. Un match qui, vous vous en doutez, a bien évidemment froissé Mohamed Henni, qui avait pourtant misé sur une qualification de son équipe pour les phases finales (jusqu’à parier 1 000 euros sur leur victoire). A la veille du match, il avait même balancé une vidéo sur son Instagram dans laquelle il promettait de manger… du crottin de cheval en cas de défaite ! “J’irai jusqu’au bout cette fois-ci”, déclarait-il, en guise de bonne foi. Tiendra-t-il réellement sa parole cette fois-ci ? Le suspens est entier…

henni 1000 eu sur lalgerie

À LIRE AUSSI: CAN 2022 : l’Algérie éliminée après sa défaite contre la Côte d’Ivoire

Un avant-match sacré

Avant cette terrible défaite, Momo avait pourtant mis les petits plats dans les grands avec une story tout bonnement exceptionnelle sur le déroulé de cette journée unique, commençant par un réveil sur fond d’hymne national algérien avec en légende de la vidéo “jour de match” ! Dans un petit speech, l’influenceur pèse ses mots : aujourd’hui, on parle clairement du match de l’année, du match du siècle ! D’ailleurs, il se montrait assez confiant, à une seule condition, que Bounedjah ne joue pas. “Toi Bounedjah toi t’es nul” ! Toujours très inspiré, Henni a ensuite comparé ses adversaires du jour à un célèbre dessin animé :On se met en pression comme si on affrontait l’Allemagne, l’Angleterre, l’Espagne. Oh c’est la Côte d’Ivoire les gars, genre les éléphants, quels éléphants ? Wallah l’éléphant en question, Babar, la vie de ma mère.” Très en forme, il enchaîne d’ailleurs avec des jeux de mots de haut standing : “Les Ivoiriens c’est les ils-voient-rien, ils vont rien voir tellement ça va jouer vite”.

À LIRE AUSSI: Mohamed Henni détruit une PS5 après la défaite de l’Algérie [Vidéo]

Une nouvelle télévision pour l’occasion

Qui dit match exceptionnel dit télé exceptionnelle, j’ai pris une télé elle est plus grande que Messi la vie de ma mère”, déclare-t-il, toujours en avant-match. Il assure d’ailleurs, en s’adressant directement à la TV, qu’elle n’a aucun souci à se faire, parce que “l’Algérie va gagner”. Ne faisant pas les choses à moitié, il installe même une parabole pour l’occasion, sur les conseils avisés d’une femme – possiblement son épouse – derrière la caméra. Après de longues minutes de réglages, comme il se rappelait l’avoir fait avec la parabole de son père étant plus jeune,, tout est enfin prêt. D’ailleurs, Mohamed Henni a prévu tout l’attirail, puisqu’en plus de la parabole, ce dernier s’est équipé de Chemma, du tabac à chiquer très consommé par les anciens en Algérie, ainsi que les feuilles qui vont avec et le café sans sucre. Quelques heures avant le match, il en remet une petite couche sur Bounedjah : “Tu veux aller où avec Bounedjah, ce patron de Hanout, wallah ce vendeur de décodeurs. Wallah c’est le mec qui vend des paraboles Bounedjah, avec sa fausse moustache, la vie de ma mère.” Finalement, l’attaquant est titulaire, et pour Momo, c’est le drame. “Bounedjah est titulaire, l’Algérie dit adieu à la CAN”. Après avoir finalement posé 1000 euros sur une victoire de l’Algérie, Mohamed Henni pose ses fesses dans le canapé… Le début d’une longue, très longue déchéance.

Un match qui vire au drame

Après un hymne national vécu par le supporter de l’OM à 1 000%, les choses sérieuses ont commencé. Suite à l’ouverture du score, Momo casse sa chicha, dont les bouts de verre jonchent le sol. Fulminant, ce dernier commence à s’en prendre aux Ivoiriens : “Wallah les Ivoiriens, on oubliera pas, hein ça se dit frère après” ! Lueur d’espoir lorsqu’à 3-0 pour les Elephants, l’Algérie obtient un penalty dont se charge Mahrez. Malheureusement pour les Fennecs, le cuir s’écrase sur le poteau. Ça en est trop pour Momo, qui casse sa parabole, fou de rage. Finalement, après cette ultime story, c’est une dernière photo qui nous est parvenue, sur laquelle il est écrit : “C’est fini”, avec la pièce où il mattait me match sens dessus dessous et la télé cassée. Nous retrouverons donc probablement Henni dans son fameux débrief sur YouTube, qui risque d’être… explosif (à l’instar de ce jour où il a balancé une PS5 par la fenêtre) !