Rohff a pris la parole afin de réagir à l’affaire de la professeure de SVT travaillant dans un collège de Trappes qui a comparé Soprano à un singe lors d’un cours, et a ensuite été largement menacée.

C’est une affaire qui date déjà de plus d’un an mais n’a été révélée qu’en milieu de semaine par le journal Le Parisien. Dans un collège de Trappes, dans les Yvelines (78), une professeure de SVT a dû être mutée d’urgence après avoir utilisé le visage de Soprano dans une frise historique censée présenter l’évolution de l’homme, “comparant” ainsi l’artiste marseillais à un singe. A l’issue de ce cours donné en décembre 2020, la prof a été pointée du doigt par certains élèves et leurs parents, dont l’un d’entre eux a photographié le cours avant de le publier sur Facebook, entraînant une vague de menaces. D’abord traitée par l’académie de Versailles, l’affaire, considérée avec une grande importance, a ensuite été confiée au parquet de Versailles, qui veut retrouver la trace des différents auteurs de ces menaces. Le parent d’élève responsable de cette affaire, dont le procès pour injure publique envers un fonctionnaire est toujours en cours, a déjà été condamné à 6 mois de prison ferme et 13 600 euros de dommages et intérêts pour harcèlement au moyen d’un service de communication au public en ligne.

À LIRE AUSSI: Une enseignante menacée après avoir montré une photo de Soprano en cours

Rohff prend la parole

Invité en milieu de semaine de l’émission C à vous, Soprano a tenu à calmer les choses, regrettant l’ampleur que cette affaire avait prise : “Moi, comme tout le monde je l’ai appris là, pourtant c’est une vieille histoire, je crois qu’elle date de 2020. On n’a même pas tous les aboutissants […] Il faut toujours remettre les choses dans le contexte. Quand on regarde cette photo et on n’a pas de contexte, c’est vrai que, comme la plupart des gens, on se pose des questions, parce que justement malheureusement, dans la société d’aujourd’hui avec internet et tout, on mélange tout, on sort tout du contexte […] Du coup, elle perd presque son travail, un père est en prison, il y a des gens qui sont encore perdus. Il y a des amis à moi qui n’ont vu que ça mais qui ne connaissent pas l’histoire, qui m’ont envoyé des messages”. De son côté, Rohff, agacé par cette affaire, s’est lui montré moins sympathique envers la professeure mise en cause. C’est sur Instagram que Housni a pris la parole, regrettant qu’une telle affaire puisse arriver : “La question c’est plutôt est-ce qu’un singe aimerait être comparé à une professeure de ce niveau ? Encore un Q.I de calamar. Vive l’Education Nationale”.

Rohff Soprano
Rohff évoque la polémique Soprano