Yung Bleu et plusieurs membres de son équipe ont été arrêté à Los Angeles après avoir ouvert le feu contre plusieurs individus qui auraient tenté de les voler.

C’est une affaire qui aurait sans doute pu tourner au drame. Ce lundi 24 janvier, plusieurs médias américains ont rapporté l’arrestation, 3 jours avant à Los Angeles, de Yung Bleu et de plusieurs membres de son équipe. Quelques heures avant d’être retrouvé par les forces de l’ordre, le rappeur de 27 ans avait en effet participé à une fusillade. Alors qu’ils attendaient leur nourriture dans un restaurant situé sur Sunset Boulevard, Yung Bleu et son ceux qui l’accompagnaient vont assister à un vol à main armée commis par un groupe non loin d’eux. Conscient d’être une cible de choix, la troupe – dans laquelle se trouvait le frère de l’artiste – va alors prendre les devants et, voyant les voleurs se diriger vers eux, va carrément ouvrir le feu dans leur direction. Un échange de tirs, dans lequel l’un des amis de Yung Bleu va être touché, va alors avoir lieu, puis les 2 groupes vont très rapidement prendre la fuite à pied.

Yung Bleu libéré sous caution mais convoqué en mai

Peu de temps après les faits, celui qui s’est récemment distingué en participant au dernier projet de Gunna et ses proches vont tenter de revenir non loin du restaurant afin de récupérer leur véhicule, dans lequel ils avaient pris le temps de cacher leurs armes. Mais les policiers appelés sur place suite aux tirs vont s’en apercevoir avant de procéder à l’arrestation de la totalité des membres du groupe revenus sur place. Placés en détention provisoire, tous vont finalement retrouver la liberté après que Yung Bleu ait accepté de payer sa caution, fixée à 35 000 dollars, ainsi que celles de ses proches. Le rappeur devra tout de même se présenter à une audience, pour l’instant prévue le 27 mai, qui concernera cette affaire et pourrait légitimement le conduire en prison d’ici à quelques mois.