Benjamin Epps a révélé ce vendredi son nouvel EP intitulé Vous êtes pas contents ? Triplé !. Un projet dans lequel il tacle SCH, JuL et Naps en faisant référence à Booba.

Annoncé il y a moins de 2 semaines, quelques jours seulement après son passage du côté du studio allemand de Colors, le nouveau projet de Benjamin Epps est désormais disponible. Avec Vous êtes pas contents ? Triplé !, le 3ème opus de sa jeune carrière, le rappeur d’origine gabonaise vise évidemment à poursuivre son ascension, lui qui a vu son statut changer depuis un peu plus d’un an et la sortie de l’EP Le Futur, qui avait été suivi en avril dernier par un projet collaboratif avec Le Chroniqueur Sale, Fantôme avec chauffeur. Fidèle à son style et à ses influences, Benjamin Epps, toujours indépendant avec son label Mocabe Nation, a choisi d’offrir 8 morceaux au public, pour la plupart composés par Just Music Beats. Parmi les crédits, on retrouve également JeanJass qui a travaillé sur le titre Tout droit de la banque.

Benjamin Epps – Vous êtes pas contents ? Triplé ! :

À LIRE AUSSI: Benjamin Epps annonce la sortie d’un nouvel EP

Benjamin Epps vise les têtes d’affiches du rap marseillais

Fort d’un talent indéniable et d’un réel style, qui peut paraître daté pour certains mais plaît évidemment à des amateurs d’un rap “old school”, Benjamin Epps sait aussi se montrer offensif. Dans son morceau Vous êtes pas contents ? C’est pareil !, il tacle ouvertement 3 des plus grosses têtes d’affiches du rap marseillais : “Les rappeurs sont déclassés par SCH, JuL et Naps”Certains auront évidemment reconnu une référence directe à Booba, qui avait utilisé la même structure de phrase pour s’en prendre à Sinik, Diam’s et Matt Pokora dans son morceau Le Duc sorti en 2007. Une phrase qui avait ensuite déclenché un clash long et violent entre Kopp et les 2 partenaires du 91, provoquant la sortie des morceaux Carton Jaune de Sinik puis de la réponse de Booba avec Carton Rose. Si on se doute évidemment que les choses n’iront pas aussi loin et que les 3 principaux intéressés ne répondront même pas, cela marque tout de même la volonté de compétition d’un Benjamin Epps, qui n’est clairement pas le plus grand fan du rap marseillais…