Alors qu’il leur avait lancé une pique sur un morceau, Benjamin Epps a reconnu ne pas aimer la musique de JuL, Naps et SCH…

Benjamin Epps a dévoilé son nouvel EP vendredi 28 janvier. Un projet baptisé Vous êtes pas contents ? Triplé ! dans lequel il a délivré 8 morceaux à son public, dont le titre Vous êtes pas contents ? C’est pareil ! au travers duquel il balançait une phase aux allures de clash à l’encontre de 3 des plus grosses têtes du rap marseillais : “Les rappeurs sont déclassés par SCH, JuL et Naps”. Cette punchline est directement inspirée du morceau Le Duc de Booba, qui déclarait à l’époque : “Les n***** sont déclassés par Pokora, Diam’s et Sinik”, une phase qui avait fait trembler le rap game de l’époque et qui avait définitivement installé le clash entre Kopp, Mélanie et surtout Niksi. De son côté, dans une interview pour Konbini, le rappeur belge d’origine gabonaise avait toutefois fait marche arrière expliquant qu’il cherchait “à clasher personne.” Benjamin Epps étayait son propos en ajoutant : “C’est juste ma façon de dire que le rap marseillais a pris du volume et est très présent sur la scène rap français. Après les gens y voient absolument ce qu’ils veulent”. Il semblerait toutefois qu’il ait rapidement changé de discours, ou il ait ressenti de livrer le vrai fond de sa pensée…

À LIRE AUSSI: Benjamin Epps dévoile son nouveau projet… et tacle SCH, JuL et Naps [Sons]

Un discours différent

Dans une interview accordée à XXLAuMic par l’intermédiaire d’un live Instagram, notre rookie 2021 qui se fait de plus en plus présent dans le game, Benjamin Epps a tenu des propos bien plus virulents à l’égard de JuL, Naps et SCH, expliquant tout d’abord avec honnêteté :Ces mecs-là je ne les écoutes pas. Leur musique ne me parle pas, tu vois ce que veux dire ? Pour être tout à fait franc avec toi, je n’aime pas trop ce qu’ils font. Il explique ensuite que les chiffres de ventes de ces 3 artistes sont dus à leur forte exposition médiatique, eux qui sont présents en télévision, en radio, etc. D’ailleurs, la langue de bois ne fait pas partie de l’ADN du Mc de 25 ans : “Moi je n’hésiterai jamais à dire le nom de quelqu’un et à assumer, aller au clash. Je suis pas dans ce truc pour me faire des amis, je suis pas dans ce truc pour me faire des ennemis, mais si les gens veulent des problèmes, je leur dis pas de problème, j’y vais. Je ne crains personne”. Le message a le mérite d’être clair !