Sultan a accepté les excuses de Benash. En revanche, Booba lui, ne semble pas d’humeur à agiter le drapeau blanc avec son ancien acolyte…

Benash a dévoilé une longue interview sur sa chaîne YouTube ce mercredi 2 février. Un entretien dans lequel il est revenu sur ses rapports avec Booba, et séparation avec le 92i, et où il a notamment demandé pardon à Sultan, et ce après les différentes bagarres que s’étaient livrées les 2 rappeurs entre 2015 et 2016. Désormais converti au christianisme, l’artiste du 93 souhaite se repentir, raison pour laquelle il a déclaré : “C’est aussi important pour moi de dire à toutes ces personnes-là que j’ai pu offenser, à qui j’ai pu faire du mal, directement ou indirectement, que je leur demande pardon, tu vois. C’est important pour moi pour aussi passer à autre chose. Tu me parles de Sultan, parce que Sultan c’était publique, donc forcément il fallait que je demande pardon publiquement, et c’est ce que je fais, et c’était important pour moi.” Benash met d’ailleurs en avant le fait que les excuses demandent du courage, et qu’en tant que “chef de guerre”, il est normal qu’il assume ses erreurs.

À LIRE AUSSI: Benash revient sur son embrouile avec Booba lors d’une interview [Vidéo]

Sultan accepte son pardon

Sultan, qui a eu écho des propos de Benash, a réagi sur Instagram avec un post, qu’il a toutefois supprimé depuis. Il expliquait en légende d’une séquence de l’interview de l’ancien membre du 92i, qu’il l’avait déjà pardonné, et ce, à l’instant même où il avait pu se venger de son propre passage à tabac dont la vidéo avait fini sur les réseaux. “T’étais déjà tout pardonné depuis le jour où je t’ai rendu la monnaie de ta pièce… Va en paix fils d’Adam”, déclarait ainsi Sultan sur Insta. Pour rappel, ce clash entre les 2 artistes illustrait fidèlement les tensions entre la Banlieue Sale de La Fouine et le 92i de Booba. En 2015, le Comorien s’était fait agresser par Simon Laroche Nganou Noubissie – de son vrai nom – et son équipe , vidéo (balancée sur les réseaux) à l’appui. Un 2nd affrontement avait eu lieu plus d’un an après, sans images cette fois. Benash était juste apparu pendant plusieurs semaines la main bandée. Sultan avait à l’époque déclaré à ce propos de ce qui ressemblait donc à un acte de vengeance  : “Il s’est vraiment passé quelque chose et j’en ressors pas perdant. Maintenant, on s’en fout, c’est passé. Mes proches savent. Pour conclure sur ce sujet-là, à aucun moment, je suis en tort, je suis en mode défense”.

sultan benash pardon 2022

Benash sans rancune à l’égard de Booba

Durant cette longue interview, Benash a également expliqué les raisons de son départ du 92i, parlant de désaccords humains et artistiques, expliquant aussi que Booba était beaucoup plus en retrait lors de la conception de son 2ème album NHB que pendant le 1er, intitulé CDG. Si le Duc s’était vivement moqué du virage religieux de son ancien acolyte, Benash a déclaré qu’il ne lui en voulait pas : “C’est vrai que y’a des screenshots qui sont sortis, des conversations téléphoniques aussi qui sont sorties, mais je lui en veux pas. Même par rapport aux conversations, aux insultes, je le pardonne pour ça. Moi aujourd’hui je suis différent, j’ai plus le même état d’esprit, je suis rempli d’amour, ça m’intéresse plus de faire la guerre à qui que ce soit […] Je lui souhaite le meilleur, d’être heureux, mais on est plus en contact, il fait sa vie, je fais la mienne, et je lui souhaite tout le meilleur du monde”.

À LIRE AUSSI: Benash se lance dans le rap chrétien… Booba l’attaque !

Booba pique, les 2 hommes s’expliquent

Pourtant, Kopp, toujours aussi espiègle, n’a pas hésité à piquer l’ancien membre du 92i sur Instagram, en partageant lui aussi un extrait de cette fameuse interview, durant laquelle Benash explique avoir prié pour la 1ère fois avec un joint à la bouche. Hilare, Booba a commenté ce passage : “j’ai fumé, j’ai posé, j’ai prié, j’ai refumé !!! Vraiment ??? Pourquoi tu fais ça renoi pourquoi ? Why ?!!!Le principal intéressé a d’ailleurs répondu à ce post dans la section commentaire, en précisant le contexte :Effectivement, la 1ère fois que j’ai prié j’étais en train de fumer en demandant à Dieu (ADONAÏ) de m’aider à arrêter de fumer, et les jours qui ont suivi j’en ai été libéré. Il faut mettre l’interview jusqu’au bout Elie et pas juste couper les parties qui t’arrangent. Il peut aussi t’aider si tu le souhaites. Sois béni”. Sarcastique, B2O a répondu à ce commentaire en ajoutant : “Bah demande à ADONAÏ un single de diamant voir si ça marche. Sois béni Simon”. D’humeur belliqueuse, le Duc ne semble donc pas encore enclin à agiter le drapeau blanc…