Booba s’en est de nouveau pris à Gims sur Instagram, n’hésitant pas à en remettre une couche sur l’affaire du passeport diplomatique qu’il a reçu au Congo…

Alors que Gims a reçu un passeport diplomatique congolais et a été désigné ambassadeur de la Rumba au Congo par le président Félix Tshisekedi, Booba ne le lâche pas d’une semelle. “T’es un sacré suceur toi c’est incroyable. Ehhhh diplomate quoi”, avait-il balancé alors que l’on venait d’apprendre ces informations à propos de Gims qui séjournait dans son pays d’origine avec son frangin Dadju, H Magnum et Fally Ipupa, Eh bien, il a décidé d’en remettre une couche en story, en partageant tout d’abord l’extrait sonore d’une interview dans laquelle Meugui expliquait qu’il voulait que le Congo “devienne Dubaï. Il a ironisé sur ces propos en postant un meme d’un homme disant : “on en parlera, on en parlera…” Booba a également tenu à rappeler un drôle de paradoxe au vu de la situation, quand dans une récente interview pour le Journal du Dimanche, Gims avait déclaré : “Je me présente comme un artiste français, pas congolais.

À LIRE AUSSI: Booba clashe Gims (et DemDem) suite à l’obtention de son passeport diplomatique [Vidéos]

Booba enfonce le clou

B2O a ensuite posté la vidéo d’un Congolais sceptique à propos du fait que Dadju et Gims aient été élus ambassadeurs de la Rumba au Congo. L’intervenant explique tout d’abord que Dadj’ n’est pas Congolais mais Français, et qu’il ne fait pas de la Rumba mais du R&B. Il se penche ensuite sur le cas du leader de la Sexion d’Assaut : “Gims, c’est un Congolais mais qui renie sa nationalité et qui ne fait pas de la Rumba, donc il est disqualifié.” S’amusant avec les propos de cet homme, l’interprète de Boulbi mentionne DemDem en ajoutant : “on est prêt à t’accueillir” ! Pour rappel, Kopp s’était insurgé peu de temps avant contre ce projet de Gims et Dadju de mettre en place de nombreux studios d’enregistrement aux 4 coins du pays afin de pousser l’industrie musicale congolaise. Gims n’a donc aucune marche de manœuvre avec un tel ennemi, qui l’attend au tournant à chaque sortie médiatique…