Avec du recul, Kaaris s’est exprimé sur l’impact de son clash avec Booba sur sa carrière…

Voilà désormais près de 8 ans que les hostilités ont débuté entre Kaaris et Booba. Officiellement, ce clash – devenu l’un des plus iconiques de l’histoire du rap français – a démarré officiellement après quelques semaines de tension sur les réseaux, et le freestyle du Dozo au titre équivoque : Il a accouché de sa propre fin, lâché lors d’un Planète rap sur Skyrock alors qu’il y faisait la promotion d’Or noir part II,. Car, avant de se faire la guerre, les 2 hommes ont été alliés. C’est d’ailleurs B2O qui a contribué à faire découvrir K2A au grand public avec leur collaboration sur Kalash. Après une contribution importante sur Or Noir, la tension est montée entre les 2 hommes, donnant lieu à une flopée d’épisodes connus de tous aujourd’hui, dont une bagarre à l’aéroport d’Orly, de la prison et la préparation avortée d’un combat dans un octogone. Dans le cadre de la sortie de SVR, son album commun avec Kalash Criminel, Kaaris était de passage devant les caméras de Booska-P. Le moment pour lui de s’exprimer au sujet du clash.

Kaaris – Il a accouché de sa propre fin :

À LIRE AUSSI: Booba s’en prend à Rohff suite à son clash avec le CM de Winamax… et à Kaaris ! [Photos]

Kaaris parle du clash avec Booba

S’il explique d’abord avec philosophie que les planètes étaient alignées pour qu’éclate un clash avec Kopp, il reconnaît ensuite que ce beef n’a pas été bénéfique pour sa carrière. “Est-ce que ça m’a desservi ? Moi je pense sincèrement et je le dis ici, la guerre c’est jamais bon pour les affaires. Celui qui dit que c’est bon pour les affaires c’est un mytho. Le mec qui va vendre le plus et qui sera le plus aimé, c’est celui dont on entendra pas parler, c’est celui qui reviendra juste pour montrer son art, le poser, mettre tout le monde d’accord et redisparaitre”, explique-t-il. Une vision des choses que des artistes comme Soprano, Orelsan, Nekfeu ou  même JuL (même s’il est particulièrement présent) ont pu prouver… K2A conclut : “Surtout pour un artiste comme moi qui dès le début est dans le clash. C’est pas quelqu’un qui est monté, monté, monté et qui après a eu des problèmes avec l’autre.” Malgré cet épisode important de son parcours musical, Kaaris reste très positif, expliquant n’avoir “d’animosité avec personne. Ceux qu’en ont avec moi c’est juste par rapport à une vieille histoire, ils me connaissent même pas.”

Kaaris & Kalash Criminel – Passe à table :