Nouvelle étape dans la relation entre Kanye West et Kim Kardashian. Jeunes parents divorcés, ils règlent leurs comptes en direct sur Instagram, et ils ne sont pas d’accord sur l’utilisation que fait leur fille North de TikTok…

Tandis que leur divorce est acté, et qu’ils vivent chacun de leur côté une nouvelle relation amoureuse, Kim Kardashian et Kanye West doivent désormais apprendre à vivre séparément l’éducation de leurs enfants, comme tous parents divorcés, et visiblement ils ont beaucoup de mal à accorder leurs violons. Si durant la procédure de divorce, ils pouvaient encore sembler faire attention l’un à l’autre, malgré leurs différends, les choses commencent à prendre une toute autre tournure. Et cela passe par leur relation avec les enfants, Ye se plaignant de plus en plus d’être volontairement écarté d’eux par son ex-femme. Alors qu’il a acheté une maison en face de celle de Kim pour être justement plus proche d’eux (ce qu’elle n’a pas vraiment apprécié), le 15 janvier, il s’était fait remarquer en postant une vidéo dans laquelle il expliquait au monde entier que la mère de ses enfants ne voulait pas qu’il assiste à l’anniversaire de sa fille, Chicago ! Et alors qu’il avait finalement pu assister à la fête avec le clan Kardashian (grâce à Travis Scott qui lui aurait refilé l’adresse), en réalité, ce fut la 1ère fois que le couple affichait autant leurs problèmes. Un incident sur lequel Kim Kardashian ne s’est jamais exprimé publiquement. Cependant, les choses ont changé ce vendredi 4 février. En effet, Ye s’est à nouveau plaint publiquement, avec un post sur Instagram, du fait que Kim laissait North poster des vidéos sur TikTok (sur un compte que la maman partage avec sa fille). Une pratique qu’il semble désapprouver, s’interrogeant sur ses moyens d’actions pour changer cela : “Puisqu’il s’agit de mon 1er divorce, j’ai besoin de savoir ce que je dois faire au sujet de ma fille qui est sur TikTok contre ma volonté ?” Puisque que le dialogue avec son ex semble compliqué, voire rompu, le rappeur, producteur et homme d’affaire confirme qu’il a choisi d’utiliser les réseaux pour faire passer ses messages, prenant le monde à témoin… sauf que cette fois, la mère de North a succombé en optant elle aussi pour la stratégie de faire usage des réseaux !

À LIRE AUSSI: Kanye West offre plein de cadeaux à Julia Fox (et ses amies) pour ses 32 ans [Vidéos]

Kim répond à Kanye sur Instagram… qui lui répond

C’est donc un vrai dialogue qui s’est engagé sur Instagram entre les 2 ex-époux. Kim a, en effet, décidé de riposter du tac au tac en story Instagram en publiant un long message pour expliquer la situation, et les raisons qui justifient, selon elle, que North ait le droit d’utiliser l’application TikTok : “Les attaques incessantes de Kanye en interviews ou sur les réseaux sociaux font en réalité plus de mal que le moindre TikTok que North pourrait créer. Etant la principale responsable et soutien de nos enfants, en tant que parent, je fais de mon mieux pour protéger notre fille tout en lui permettant d’exprimer sa créativité sur le média qu’elle souhaite avec le contrôle d’un adulte – parce que ça lui procure de la joie. Notre divorce leur est suffisamment difficile à vivre, tout comme l’obsession de Kanye à vouloir contrôler et manipuler notre situation de façon si négative et publique, que cela apporte encore plus de souffrance à tout le monde. Depuis le début, je n’ai rien voulu d’autre qu’une relation de coparentalité saine et solidaire parce que c’est ce qu’il y a de mieux pour nos enfants, et ça m’attriste que Kanye continue de rendre cela impossible à chaque étape de notre parcours.” Si la maman de 41 ans pointe clairement la responsabilité de Kanye West, elle précise, une fois de plus, qu’elle préférerait préserver leur vie privée, et gérer intelligemment la situation : “Je souhaite gérer tous les problèmes concernant nos enfants de manière privé, en espérant qu’il réponde enfin au 3ème avocat qu’il a engagé cette dernière année dans le but résoudre toutes ces questions à l’amiable.”

kim kardashian reponse kanye north tiktok

À LIRE AUSSI: Kanye West a pu assister à l’anniversaire de sa fille grâce à Travis Scott ! [Vidéo]

… Qui lui répond sur Instagram !

Un message que Kanye s’est empressé de reposter sur son propre compte Insta en répondant à son tour… au risque d’envenimer la situation qui prend de drôles de proportions ! C’est donc un vrai dialogue entre les 2 parties qui est en train de s’instaurer sur Instagram, chacun défendant sa position :Qu’entends-tu par principal responsable ? L’Amérique vous a vu essayer de kidnapper (avec un jeu de mot sur le préfixe “kid” qui signifie “enfant”, Ndlr) ma fille le jour de son anniversaire en ne me donnant pas l’adresse. Vous m’avez mis le service de sécurité sur mon dos dans la maison alors que je jouais avec mon fils puis vous m’avez accusé de vol J’ai dû passer un test de dépistage de drogue après la fête de Chicago parce que vous m’avez accusé d’être drogué…” Après être revenu sur ce fameux anniversaire (des 4 ans) de Chicago, où il n’aurait pas été invité, accusant les Kardashian de tout un tas d’actes odieux, il met à son tour en accusation celle qui serait responsable de toute cette situation, l’agent et porte-parole de son ex-femme : Tracy Romulus, arrête de manipuler Kim pour qu’elle soit comme ça.”

Le fameux contrôle parental !

Enfin, Ye a publié un dernier message pour justifier sa volonté de ne pas voir sa fille North, 8 ans, sur TikTok. Pour cela, il a tout simplement diffusé un extrait du règlement du réseau social, qui définit les règles d’utilisation de l’appli. On peut notamment lire que les responsables de la plateforme préconisent un âge minimum de 12 ans pour la télécharger et s’en servir. Et qu’en dessous de 13 ans, aux Etats-Unis, il fallait utiliser un service (TikTok Younger Users) qui permet aux enfants d’évoluer dans un espace adapté, où des protections supplémentaires en matière de sécurité et de confidentialité ont été mises en place. Sans quoi, TikTok pouvait même fermer les comptes. Pour éviter tout dérapage, les auteurs de ce règlement invitent, par ailleurs, les parents à utiliser le contrôle parental mis à leur disposition sur les plateformes de téléchargement des applications. Finalement, si Kanye veut préserver sa fille de TikTok, rien ne l’empêche réellement de l’utiliser si ça mère l’accompagne dans cette démarche. Difficile de dire qui aura le dernier mot à ce stade de leurs échanges, mais une chose est sure, leur relation risque de ne pas s’arranger…