Hatik a poussé ce lundi un coup de gueule après que plusieurs CRS aient utilisé des grenades lacrymogènes pour interrompre les célébrations des supporters du Sénégal à Paris suite à la victoire lors de le Coupe d’Afrique des Nations.

Si le peuple sénégalais est à la fête depuis dimanche soir et la victoire de leur sélection en finale de la Coupe d’Afrique des Nations face à l’Egypte, certains incidents ont malheureusement émaillé les célébrations à Paris. Alors que plusieurs centaines de supporters du Sénégal étaient réunies sur les Champs-Elysées, des vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont montré que certains CRS avaient utilisé de nombreuses grenades lacrymogènes pour mettre fin à la fête. Une séquence qui n’a pas échappé à un Hatik très en colère et qui n’a pas hésité à partager ses pensées en publiant un message dans sa story Instagram.

À LIRE AUSSI: Le rap français célèbre le sacre du Sénégal à la CAN

“Vivement que j’me casse”

Très énervé, Hatik a notamment dénoncé ce qu’il qualifie comme étant un “racisme hypocrite” de la part de la France :“Quand faut appeler des tirailleurs sénégalais pour aller au front se battre pour la France, là y’a du monde, par contre quand faut les laisser célébrer pacifiquement un titre national y’a plus personne… Vivement que j’e casse j’peux pas élever mes enfants dans ce racisme hypocrite. Force à mes galsen, force à tous les pays africains qui nous ont fait vivre une super CAN et vive la diversité c’est ça qui nous fera grandir, pas l’entre-soi”. Un message qui a le mérite d’être clair, même si cela l’expose forcément à des critiques importantes. Il a d’ailleurs rapidement reposté un message reçu quelques minutes après de la part d’un internaute lui reprochant de cracher sur la France.

Hatik

Hatik