Une vidéo dans laquelle Nelly reçoit une fellation a été postée dans sa propre story Instagram. Le rappeur, qui s’est excusé, affirme s’être fait pirater.

Si Nelly fait la une des médias américains ce mercredi, ce n’est pas pour une raison bien glorieuse, et sûrement pas pour la sortie d’une nouvelle chanson. Le célèbre interprète de Hot in Herre et Dilemma (en featuring avec Kelly Rowland) a en effet vu une vidéo très intime de lui devenir virale sur les réseaux sociaux. Dans cette séquence diffusé dans sa propre story Instagram ce mardi 8 février, le rappeur de 47 ans reçoit une fellation d’une jeune femme. Et si la vidéo a rapidement été supprimée, certains internautes ont évidemment eu le temps de l’enregistrer avant de la re-diffuser sur les réseaux, générant plusieurs centaines de milliers de vues. Les twittos, notamment, n’ont pas manqué d’ironiser sur la situation, en tweetant sur la taille de son anatomie ou en faisant des blagues – pas très fines, il faut l’avouer – sur son ex-copine Ashanti…

Lien de la vidéo (-18 ans)

À LIRE AUSSI: Soulja Boy : une photo de son sexe fuite sur la toile !

Les excuses de Nelly

De son côté, Nelly a rapidement pris la parole dans les colonnes du média US, TMZ, affirmant que la vidéo était vieille et qu’elle n’avait initialement pas vocation à être divulguée au grand public. En outre, il présente ses excuses à la jeune femme, victime collatérale de cette publication : “Je m’excuse sincèrement auprès de la jeune femme et de sa famille, c’est une publicité non désirée pour elle/eux. Il s’agit d’une vieille vidéo qui était privée et qui ne devait jamais être rendue publique”. L’équipe de Nelly a affirmé dans la foulée que l’artiste avait été piraté. Ils craindraient d’ailleurs que d’autres informations personnelles ne soient également divulguées, à l’instar de ses différents mots de passe, de photos/vidéos et d’informations financières. Par ailleurs, Nelly donnait une interview à Kevin Hart ce mardi 8 février dans le cadre du podcast Bartool Sports. Durant cette dernière, nous apercevons Cornell Iral Haynes, Jr. – de son vrai nom – regarder subitement son téléphone durant un court moment en déclarant “Oh mon Dieu” avant de reprendre l’entretien. Les internautes pensent que c’est en réalité à ce moment qu’il a appris le leak de cette vidéo quelque peu embarassante…