Alors que la période des transferts en NBA a pris fin ce jeudi, de nombreux transferts ont comme chaque année agité ces dernières heures.

Ce jeudi 10 février était une date importante pour la NBA, puisqu’elle marquait la fin de la période des transferts en NBA. Si les franchises auront désormais quelques jours pour récupérer certains joueurs sans contrat, il s’agissait pour beaucoup des derniers instants pour ajuster définitivement leur effectif en vue de la fin de la saison. On vous en parlait dès hier soir, LE transfert de la soirée est évidemment l’arrivée de James Harden aux Philadelphie Sixers, en provenance des Brooklyn Nets. Arrivé la saison dernière à New York mais mécontent de sa situation, le MVP 2017 rejoint ainsi Joël Embiid en échange de Ben Simmons, Seth Curry, André Drummond et 2 premiers tours de draft. Un tarif finalement raisonnable et qui apparaît être une bonne affaire pour les 2 équipes, même si seul l’avenir nous permettra de connaître le réel gagnant de cet échange.

À LIRE AUSSI: NBA : James Harden quitte les Brooklyn Nets et rejoint Joël Embiid aux Sixers

Porzingis envoyé à Washington, les Bucks prennent Ibaka

Tandis qu’en début de semaine, les Portland TrailBlazers ou les New Orleans Pelicans s’étaient montrés actifs et n’ont pas récidivé hier, les Kings de Sacramento, décidés à se reconstruire, ont eux décidé d’échanger Marvin Bagley III, envoyé à Détroit pour récupérer plusieurs joueurs dont le shooter de Milwaukee, Donte DiVicenzo. Justement, les champions en titre, qui perdent l’un de leurs snipers, renforcent leur secteur intérieur en accueillant Serge Ibaka, en provenance des Clippers. De leur côté, les Mavs de Luka Doncic ont fait un choix fort en décidant d’échanger Kristaps Porzingis, qui n’aura jamais réellement répondu aux attentes depuis son arrivée, contre 2 joueurs qui ont eux aussi déçu cette saison du côté de Washington, Spencer Dinwiddie et Davis Bertans. En bref, on peut également signaler le retour de Torrey Craig aux Suns, l’arrivée de Montrezl Harrell à Charlotte ou de Dennis Schröder aux Rockets, tandis que Derrick White atterri à Boston et que Goran Dragic a été envoyé aux Spurs. De leur côté, les Los Angeles Lakers, en difficulté depuis le début de l’année, ont eux choisi de ne pas bouger, ne possédant pas réellement de pièces convaincantes pour réaliser un gros transfert.