Dr. Dre, Eminem, Kendrick Lamar, Snoop Dogg, Mary J. Blige et 50 Cent étaient présents cette nuit sur la scène du SoFi Stadium pour le concert de la mi-temps du Super Bowl. Un show exceptionnel qu’on vous propose de revivre.

C’était sans doute le moment le plus attendu en cette nuit de 56ème Super Bowl. Il y a quelques minutes, ce dimanche 13 février, Dr. Dre, Eminem, Kendrick Lamar, Snoop Dogg et Mary J. Blige étaient réunis sur la scène du SoFi Stadium de Los Angeles afin de se produire pour le traditionnel concert de la mi-temps. Un show très attendu par le public, 1 an après la performance de Shakira et de Jennifer Lopez en Floride, qui a largement répondu aux immenses attentes que l’on pouvait légitimement avoir au vu de l’affiche, aussi bien au niveau de la scénographie mise en place que des différentes performances. Comme beaucoup de médias américains l’avaient annoncé la semaine dernière, les 5 artistes n’étaient pas seuls puisque un certain 50 Cent avait également été convié… ainsi qu’Anderson .Paak, à la batterie, dans le groupe de musiciens qui accompagnait les artistes de légendes. Oui, le hip-hop était à l’honneur, alors que dans le stade, The Weeknd, Drake, Beyoncé et Jay-Z (qui a écrit les lyrics de le classique STILL D.R.E de Dre et Snoop) avec Blue Ivy, Tyga, Kanye West accompagné de North et Saint ainsi que Tyga, Megan Thee Stallion, 2 Chainz, YG, Cardi B et Offset, Jennifer Lopez et Ben Affleck, ou encore LeBron James et Nicolas Batum avaient fait le déplacement ! Notons que la soirée avait débuté avec The Rock sur le terrain, dans le rôle du speaker, pour lancer l’évènement, puis avec Jhené Aiko qui a repris l’hymne America The Beutiful

super bowl 1
Dr. Dre, Eminem, Kendrick Lamar, Mary J. Blige, Snoop Dogg et 50 Cent

LeBron James en plein kif !

À LIRE AUSSI: Pour Mary J. Blige, le show de la mi-temps du Super Bowl sera “le plus grand moment de l’histoire du hip-hop”

Une performance à la hauteur des attentes

Dans une ambiance indescriptible, et alors qu’étaient reconstitués différents décors en référence au parcours des différentes artistes (studio d’enregistrement, décors de clips…), ce sont Dre et Snoop Dogg qui ont fait leur apparition en 1er en reprenant The Next Episode puis California Love, sans l’hologramme de 2Pac que certains pensaient voir, mais le fameux C-Walk exécuté par le Doggfather. 50 Cent va ensuite apparaitre (la tête à l’envers) avec In Da Club, un passage débuté par un clin d’œil au clip sorti en 2003, avant que Mary J. Blige ne débarque pour chanter Family Affair puis No More Drama. Particulièrement attendu, Kendrick Lamar (vêtu d’un ensemble Louis Vuitton, dessiné par feu Virgil Abloh) va lui succéder avec Alright avant qu’Eminem, l’artiste à qui la foule a réservé la plus grosse ovation, a lui choisi – à raison, vu la réaction du public – Lose Yourself, un titre interprété avec un certain Anderson .Paak super excité à la batterie. Malgré l’interdiction de la NFL, le Slim Shady (qui portait les Jordan Air Shady !) a d’ailleurs terminé sa prestation en mettant un genou au sol, un geste évidemment fait en référence à Colin Kaepernick. Dr. Dre et Snoop, rejoints par leurs 4 partenaires, vont enfin reprendre la main et conclure ce show avec leur classique Still D.R.E. Bien que courte, puisqu’elle n’aura duré qu’une quinzaine de minutes, cette prestation restera à coup sûr comme l’un des grands moments de l’histoire du Super Bowl. C’est en tout cas ce qu’a déclaré dans un tweet James Harden. On vous propose d’ailleurs de retrouver sans plus attendre l’intégralité des performances ci-dessous (en attendant une tournée mondiale de ce plateau, à la façon Up In Smoke Tour… on a le droit de rêver) !

Le show de la mi-temps du Super Bowl LVI :

eminem super bowl genou
Eminem qui pose le genou au sol