LeBron James est devenu, dans la nuit de samedi à dimanche, le meilleur scoreur de l’histoire de la NBA. Avec 44 157 points en carrière, l’ailier des Lakers devance désormais Kareem Abdul-Jabbar.

Déjà considéré comme l’un des 3 meilleurs joueurs de l’histoire de la NBA, LeBron James entre encore un peu plus dans les livres d’histoire de la ligue de basket nord-américaine. Tandis que ses Lakers, en difficulté cette saison, se sont inclinés dans la nuit de samedi à dimanche aux Golden State Warriors, “The King” a enfin dépassé le légendaire Kareem Abdul-Jabbar au nombre de points inscrits en carrière. Avec un total de 44 157 points à la fin de la rencontre, un chiffre cumulant saisons régulières et play-offs, LeBron vient ainsi de prendre la possession d’un record datant de plus de 30 ans. Un record de plus pour le natif d’Akron, dans l’Ohio, qui avait toujours en tête la défaite de son équipe au moment de répondre aux questions de la presse : “Je n’ai rien particulièrement en tête à propos de ce record, parce que la défaite est encore présente dans mon esprit. Mais la majorité de mes coéquipiers sont venus me voir, des membres du staff aussi, et j’ai reçu des messages de mes amis et de ma famille. Donc c’est assez énorme, et j’apprécie tous les messages de félicitations et les compliments”.

LeBron, l’objectif de jouer avec son fils ?

S’il dispute sa 19ème saison, l’ancien joueur des Cavaliers ne semble pourtant pas touché par l’âge et la répétition des efforts à un niveau de MVP, continuant de porter les Lakers sur son dos. Et plus les années passent, plus la possibilité de voir LeBron encore joueur professionnel quand son fils, Bronny (qui entrera prochainement à l’université) sera en âge de débarquer en NBA LeBron James pourrait même avoir en tête de quitter la franchise californienne en 2024 afin de rejoindre, pour 1 ou 2 saisons, l’équipe dans laquelle son fils aura été drafté. Un doux rêve qui comporte malgré tout énormément de points d’interrogation, aussi bien au sujet de l’état physique de LeBron d’ici là que du niveau réel de son fils…

À LIRE AUSSI: NBA : James Harden quitte les Brooklyn Nets et rejoint Joël Embiid aux Sixers