L’UEFA a annoncé, à travers un communiqué, que le tribunal judiciaire de Paris avait émis une ordonnance obligeant les fournisseurs d’accès à internet à bloquer l’accès aux sites de streaming illégaux.

C’est un nouveau coup dur pour les amateurs de sites de streaming diffusant illégalement les rencontres de football. Ce mardi, à quelques heures de la rencontre qui opposera au Parc des Princes le PSG au Real Madrid, l’UEFA a publié un communiqué afin d’annoncer ce que l’organisation gérant le football européen considère forcément comme une bonne nouvelle. Le Tribunal judiciaire de Paris a en effet émis une ordonnance permettant à Canal+ et BeinSports, diffuseurs de la Ligue des Champions, d’obliger les fournisseurs d’accès à internet à bloquer purement et simplement les différents sites de streaming diffusant les matchs. Evidemment, les dirigeants des 2 chaînes ont réagi avec joie à cette décision, bien conscients depuis de longues années que le visionnage illégal de matchs représente une part importante de potentiels clients perdus. Cette mesure, dont on attend de voir l’impact réel, ne touchera en revanche pas les systèmes d’IPTV, de plus en plus plebiscités en France.

À LIRE AUSSI: Benzema de retour de blessure avant le match contre le PSG ? Il envoie un message fort !

L’heure des huitièmes de finale est arrivée

On vous en parlait plus haut, le PSG accueille donc le Real Madrid ce mardi soir sur sa pelouse dans le cadre des huitièmes de finale aller de Ligue des Champions. Une rencontre que disputera bien Karim Benzema, finalement remis de sa blessure et qui sera titulaire à la pointe de l’attaque de la Casa Blanca. Evidemment, les supporters parisiens, méfiants après un début de saison en demi-teinte, espèrent une victoire nette et sans bavure permettant de rêver à une montée en puissance des joueurs. En face, le Real arrivera dans la peau de l’outsider mais avec la ferme intention de montrer que son collectif peut être supérieur aux stars du PSG. Dans le même temps, Manchester City se déplace au Portugal afin d’affronter le Sporting, champion en titre et qui semble avoir tout d’un piège pour le dernier finaliste malheureux de la compétition.